Mobilisation mondiale pour consoler le fils d'un G.I mort

  • A
  • A
Mobilisation mondiale pour consoler le fils d'un G.I mort
@ Capture d'écran NBC
Partagez sur :

SOLIDARITÉ - Depuis sa ville du Tennessee, le petit garçon conversait avec son père alors en Afghanistan s'adressant à la Lune. Un an après la mort du G.I, des milliers de personnes ont allumé des lumières dans le monde entier pour apaiser l'enfant.

J'ai demandé à la Lune. Quand le Sergent Thomas Baysore part combattre en Afghanistan, il laisse derrière lui une femme et un enfant, Darren, 5 ans. Eloignés, mais pas séparés, car Thomas propose à son fils de poursuivre un dialogue un peu particulier, comme l'explique NBC. Si Darren parle à la lune chaque soir, promis, celle-ci se chargera de lui souffler à l'oreille le message que le petit garçon lui aura confié quand elle apparaîtra dans le ciel d'Afghanistan. Pendant longtemps, la lune se charge donc d'assurer la liaison entre Thomas d'un côté, Darren et sa mère de l'autre. Mais le dialogue est rompu le 26 septembre 2013, date funeste pour la famille puisque Thomas meurt au combat.

>> Regardez le reportage de NBC sur Darren :

Hijo de la luna. Un traumatisme pour le petit garçon, adouci par sa mère qui lui jure que son père continuera à entendre les messages de Darren soufflés par la lune. L'enfant demande alors à sa mère s'ils peuvent installer un lumignon devant le porche de la maison pour que son père le voie scintiller depuis le ciel. Un an près la mort de Thomas, grâce aux réseaux sociaux, son fils et sa mère ont suscité l'émoi de milliers de personnes. Dans le monde entier, ces internautes émus ont eux aussi déposé des lumignons devant leurs portes en hommage à Thomas et en soutien à Darren. Depuis cette soirée, le garçonnet n'est plus vraiment orphelin.  

Une histoire repérée par Géraldine Woessner, correspondante aux Etats-Unis pour Europe 1