Mitt Romney reconnaît des "idioties"

  • A
  • A
Mitt Romney reconnaît des "idioties"
Le futur adversaire de Barack Obama à la Présidentielle américaine est accusé d'avoir bizuté un camarade de classe homosexuel quand il avait 18 ans.@ Reuters
Partagez sur :

Mis en cause dans une vieille affaire de bizutage, le républicain tente de faire amende honorable.

"J'ai commis un certain nombre d'idioties au lycée, et si quelqu'un a pu se sentir blessé ou offensé, alors je m'en excuse." Mitt Romney, le probable adversaire républicain de Barack Obama à la présidentielle américaine, tente de tuer dans l'œuf une polémique qui enfle outre-Atlantique.

Le Washington Posta en effet révélé jeudi que dans les années 1960, à l'âge de 18 ans, il aurait, aidé de plusieurs de ses camarades de la Cranbrook School de Bloomfield Hills, bizuté un élève qu'il pensait être homosexuel.

"Alors que John Lauber, les larmes aux yeux, hurlait au secours, Mitt Romney a coupé ses mèches blondes à l'aide de ciseaux", raconte le Washington Post, qui précise que la victime était "sans cesse charriée en raison de son non-conformisme et de son homosexualité présumée".

Il ne s'en souvient pas

Si Mitt Romney a réagi aussi vite, c'est parce que cette polémique tombe au pire moment. Jeudi, Barack Obama s'est en effet prononcé en faveur du mariage gay, une position que le très probable futur candidat républicain a aussitôt fustigée.

S'il a déclaré ne "pas se souvenir de l'incident" avec John Lauber, Mitt Romney a reconnu avoir "participé à de nombreuses farces" au Lycée, "et certaines sont allées trop loin. Je m'en excuse." Quant à savoir si cette présumée agression avait pu être motivée par l'orientation sexuelle du jeune homme, le républicain s'est insurgé : "C'était la dernière chose que nous avions en tête dans les années 1960".