Miracle pour des mineurs en Chine

  • A
  • A
Miracle pour des mineurs en Chine
@ REUITERS
Partagez sur :

33 ouvriers étaient toujours bloqués mardi au fond d'une mine

Les secouristes recherchaient toujours mardi 33 ouvriers bloqués depuis neuf jours au fond d'une mine en Chine, mais la découverte de cinq corps a tempéré l'espoir né la veille du sauvetage miraculeux de 115 hommes.

Lundi, les secouristes et officiels présents avaient pleuré de joie alors qu'étaient ramenés à la surface un à un 115 mineurs ayant survécu à l'inondation brutale de la mine pendant les travaux.

Regardez les images de CCTV

3.000 sauveteurs

Un premier groupe de neuf hommes avait été sorti dans la nuit après que les secouristes, descendus pour la première fois dans la mine au cours du week-end, avaient repéré des rais de lumière. Ces premiers rescapés, totalement déshydratés, n'avaient pas bu l'eau dans la mine par peur qu'elle ne soit contaminée, selon.

Cet épisode a ravivé les espoirs des secouristes, d'autant qu'un responsable de l'Administration de la sécurité au travail avait affirmé qu'il y avait une possibilité de retrouver d'autres mineurs vivants, de nouveaux bruits ayant été entendus dans la mine. Les premiers signes de vie avaient été perçus vendredi : les secouristes avaient entendu des coups apparemment frappés sur un tuyau et avaient remonté un tuyau ceint d'un fil de fer apparemment noué par des survivants. Au moins 3.000 sauveteurs livraient depuis plusieurs jours une course contre la montre pour pomper l'eau qui a envahi cette mine de charbon de la province du Shanxi.

Sécurité déplorable

Le secteur minier chinois a connu une semaine particulièrement désastreuse : une trentaine de personnes ont trouvé la mort et environ 200 ont été portées disparues dans cinq accidents différents. Jeudi, neuf personnes ont péri dans l'incendie d'une mine de charbon dans la province voisine du Shaanxi. Mercredi, dans la province du Henan (centre), une violente explosion à l'intérieur d'une mine exploitée clandestinement a fait 20 morts, tandis que 24 personnes seraient piégées à l'intérieur de la mine dont le propriétaire a pris la fuite.

La sécurité des ouvriers est souvent déplorable dans les mines de charbon chinoises, considérées comme les plus dangereuses du monde et qui fournissent près de 70% des besoins du pays en énergie. L'an dernier, 2.631 personnes sont mortes dans les mines de charbon chinoises, soit environ sept morts par jour, alors même que le nombre avait baissé de 18% par rapport à 2008, grâce aux efforts entrepris pour améliorer les conditions de sécurité.