Migrants : un passeur français bénévole poursuivi par l'Italie

  • A
  • A
Migrants : un passeur français bénévole poursuivi par l'Italie
Un bénévole français est poursuivi en Italie pour aide à l'immigration clandestine@ JEAN-CHRISTOPHE MAGNENET / AFP
Partagez sur :

Felix Croft, 28 ans, encourt jusqu'à quinze ans de prison pour avoir transporté une famille de migrants soudanais dans sa voiture.

Felix Croft, bénévole français arrêté l'été dernier au péage italien de Vintimille avec une famille de migrants soudanais, est poursuivi en Italie pour aide à l'immigration clandestine. L'homme âgé de 28 ans encourt jusqu'à 15 ans de prison pour avoir transporté dans sa voiture cinq membres d'une même famille -le père, la mère enceinte, deux enfants et un oncle- originaire de la région troublée du Darfour, et tenté de les faire passer en France le 22 juillet 2016.

Une première dans cette région transfrontalière de la France. "La nouveauté dans cette affaire vient de ce qu'une personne agissant dans un but purement humanitaire tombe sous le coup d'un texte de loi prévu pour les passeurs qui se font payer", a souligné Me Laura Martinelli. "A ma connaissance, c'est la première fois dans notre région et sur la frontière de Vintimille", dit-elle.

L'affaire, déjà renvoyée deux fois, devrait entrer dans le vif le 16 février avec les réquisitions attendues du ministère public italien devant le tribunal d'Imperia.

La Croix-Rouge appelée en renfort par les autorités régionales. Près de 180.000 migrants sont arrivés sur les côtes italiennes en 2016, une année record. Une partie monte à Vintimille pour tenter de passer en France. Débordées, les autorités régionales ont fait appel à la Croix Rouge mi-2016 pour ouvrir un camp à la sortie de Vintimille et assurer de la nourriture, des soins et un hébergement en couchettes ou des lits de camp à des centaines de migrants, ne restant pour la plupart que quelques jours avant de tenter de passer la frontière.