Migrants : la Grèce refuse d'accueillir la ministre autrichienne de l'Intérieur

  • A
  • A
Migrants : la Grèce refuse d'accueillir la ministre autrichienne de l'Intérieur
@ ARIS MESSINIS / AFP
Partagez sur :

Ce nouvel épisode ravive la tension entre les deux pays au sujet de la crise des migrants. 

La Grèce a refusé de recevoir la ministre autrichienne de l'Intérieur, Johanna Mikl-Leitner, ont indiqué des sources officielles vendredi, alimentant la tension entre les deux pays au sujet de la crise des migrants.

La Grèce avait été exclue d'une réunion des pays des Balkans. Une source au ministère des Affaires étrangères a confirmé une information de l'agence officielle ANA en ce sens. Athènes avait rappelé jeudi son ambassadrice à Vienne pour "consultations", en signe de protestation contre la tenue par Vienne d'une réunion des pays des Balkans consacrée à la crise migratoire et dont la Grèce a été exclue. Le 19 février, les quotas quotidiens d'entrées de migrants sur le territoire autrichien, sont entrés en vigueur, une mesure essentiellement virtuelle à ce stade, le flux étant tari localement en raison du mauvais temps.

L'Autriche refuse d'accueillir plus de 37.500 nouveaux réfugiés en 2016. L'Autriche, qui a renforcé ses contrôles à douze points frontaliers avec la Slovénie et l'Italie, estime qu'elle ne pourra pas accueillir plus de 37.500 nouveaux demandeurs d'asile cette année, après avoir enregistré 90.000 demandes l'an passé, représentant plus de 1% de la population de ce petit pays de 8,5 millions d'habitants.