Migrants : "la frontière hongroise n'est pas fermée"

  • A
  • A
Migrants : "la frontière hongroise n'est pas fermée"
Partagez sur :

Invité sur Europe 1 mardi matin, l'ambassadeur de Hongrie en France, Georges Károlyi, a nié avec fermeté que la frontière serbo-hongroise était "fermée", malgré l'instauration d'un mur de barbelés.

INTERVIEW

"La frontière hongroise n'est pas fermée contrairement à ce qui a pu être dit", a insisté l'ambassadeur de Hongrie, Georges Károlyi, invité de Thomas Sotto sur Europe 1, mardi matin. Bien sûr, "la détresse des gens qui sont dans le besoin touche tout le monde", a-t-il déclaré au sujet des milliers de migrants qui affluent en Hongrie quotidiennement, "ils ne sont pas rejetés", a estimé l'ambassadeur.

Grillage et barbelés. "Les barbelés ne ferment pas la frontière hongroise", a défendu le diplomate, après que la Hongrie a fermé, lundi, le principal point d'entrée de sa frontière avec la Serbie, au désespoir de migrants qui arrivent en masse.

"Les barbelés et le grillage ont été élevés sur la partie de la frontière qui ne comprend pas de points de passage normaux et officiels", a-t-il précisé, faisant référence à la clôture anti-migrants de 175 km dressée sur la frontière serbo-hongroise par Budapest.

Des points de passage "augmentés". "Les points de passage officiels, qui existent depuis longtemps, restent ouverts", a affirmé Georges Károlyi, indiquant par ailleurs que ceux-ci allaient même "être augmentés". Avant d'ajouter : "Tout le monde en arrive à contrôler sa frontière, pas à fermer", faisant allusion à l'Allemagne et au rétablissement de contrôles policiers à la frontière austro-allemande.