Migrants à Kos : la photo qui a fait le tour du monde

  • A
  • A
Migrants à Kos : la photo qui a fait le tour du monde
@ BULENT KILIC / AFP
Partagez sur :

La photo d'un père de famille syrien pleurant de soulagement à son arrivée sur l'île grecque de Kos a fait le tour du monde.

Arrivé sain et sauf à Kos, en Grèce, il pleure de soulagement en serrant ses enfants contre lui. Cette photo d'un Syrien tout juste débarqué sur l'île grecque depuis la ville turque de Bodrum, après une traversée périlleuse à bord d'un bateau gonflable, a connu un succès retentissant sur les réseaux sociaux du monde entier, de nombreux internautes voyant dans le cliché l'expression de la "souffrance de tout un pays". 



15 personnes sur un bateau en caoutchouc. Le cliché a été pris par le photographe allemand Daniel Etter, pour un reportage publié par le New York Times, avec la légende suivante : "Laith Majid, un réfugié syrien de Deir Ezzor, fond en larmes de joie en tenant sa fille et son fils après leur arrivée sains et saufs à Kos". Le quotidien américain précise que la famille a embarqué pour la Grèce depuis Bodrum, en Turquie, sur une frêle embarcation en caoutchouc transportant quinze personnes. Pendant la traversée, le bateau avait commencé à se dégonfler.

Sur Twitter, le photographe explique avoir été "bouleversé par la réaction de cette famille et ses larmes de soulagement" et ajoute : "c'est pour cela que je fais ce que je fais". 



6.500 dollars pour la traversée. Daniel Etter a expliqué au site Buzzfeed qu'à bord du bateau se trouvaient une dizaine de Syriens de la même famille, ainsi qu'un Pakistanais. Laith Majid, lui, se trouvait avec sa femme, leurs trois fils et leur fille. L'homme ne parlait pas anglais mais son épouse, si. Professeur d'anglais à Deir Ezzor, elle a expliqué au photographe que la famille avait pris la décision de fuir la Syrie deux semaines auparavant, après une longue réflexion. Pour effectuer la traversée de deux heures entre la Turquie et la Grèce, la famille a payé 6.500 dollars, soit plus de 5.700 euros. La famille, qui espère se rendre en Allemagne, se trouve actuellement à bord de l'immense ferry envoyé à Kos pour héberger les réfugiés. Depuis, Daniel Etter n'a pas réussi à recontacter Laith Majid.