Midterms : le top 5 des "winners"

  • A
  • A
Midterms : le top 5 des "winners"
@ REUTERS MONTAGE
Partagez sur :

Tour d’horizon des nouveaux hommes clés de la politique américaine.

Etoiles montantes du Tea party, chantres du conservatisme traditionnel ou espoirs démocrates : voici ceux qui sortent tête haute, mardi soir, des Midterms américains :

Les nouveaux hommes forts

Le (trop) bronzé John Boehner - Il est le nouvel homme fort des républicains. Ce conservateur de 60 ans devrait prendre la présidence de la Chambre des représentants, le pendant de l’Assemblée nationale française.Souvent moqué pour son bronzage permanent, cet élu de l'Ohio est parvenu à maintenir la cohésion des rangs républicains contre les projets parlementaires d'Obama, à commencer par la réforme très controversée du système de santé et le plan massif de soutien à l'économie, d'un montant total de 814 milliards de dollars. Très ému lors de sa prise de parole après la victoire de son camp, mardi soir, il a appelé Obama à "changer de cap".

Harry Reid, le proche d’Obama - Il devient, lui, l’homme fort des démocrates. Le chef de la majorité au Sénat, Harry Reid, a sauvé de justesse son siège de sénateur du Nevada. Il l'a emporté face à sa rivale républicaine Sharron Angle, chantre de la mouvance ultra-conservatrice du "Tea Party" et qui semblait avoir le vent en poupe dans cet Etat où le taux de chômage atteint des records. Harry Reid, 70 ans, est l'un des alliés clé de Barack Obama. Il remporte son 5e mandat au Sénat, où il fut élu pour la première fois en 1986.

Jerry Brown, plus fort que governator - Il a 72 ans et vient d’être élu au siège d’Arnold Schwarzenegger, qui, très impopulaire, ne pouvait pas se représenter. Jerry Brown a été préféré à la femme d'affaires milliardaire Meg Whitman pour le poste de gouverneur de Californie.

Les stars montantes

Marco Rubio, étoile montante du Tea Party - A 39 ans, il a réussi à s’imposer en Floride. Marco Rubio, partisan du mouvement ultra-conservateur du Tea-Party ira donc siéger au Sénat à la place du républicain George LeMieux. Bien qu'étant d'origine cubaine, MarcoRubio, n'avait pas la bénédiction de tous les Hispaniques, qui représentent 15% des électeurs de Floride en raison de ses vues très conservatrices sur l'immigration. Son soutien à une dure loi sur l'immigration adoptée dans l'Arizona avait notamment fait grincer des dents. Marco Rubio est un farouche opposant des aides fédérales aux immigrés illégaux. Il est également contre l'octroi de la nationalité américaine aux enfants nés aux Etats-Unis de parents sans papiers.

Susana Martinez première femme hispanique à devenir gouverneur - La républicaine a été élue mardi soir gouverneur du Nouveau-Mexique, devenant ainsi la première femme d'origine hispanique à diriger un Etat aux Etats-Unis. Née à El Paso, au Texas, elle était depuis 13 ans la procureur, réputée pour son intransigeance, du comté de Dona Ana. Elle a fait campagne sur la réduction des dépenses publiques, la baisse des impôts et la lutte contre la corruption. Elle est opposée à l'avortement.

>> Le top 5 des "losers"