Michelle Obama en Mme Tout-le-monde ?

  • A
  • A
Michelle Obama en Mme Tout-le-monde ?
@ CAPTURE D'ECRAN CBS
Partagez sur :

Des photos de la First lady dans un supermarché provoquent une polémique outre-Atlantique.

L'épouse du président des Etats-Unis peut-elle faire innocemment ses courses incognito dans un magasin bon marché ? Après la diffusion de clichés de Michelle Obama poussant un chariot, habillée de façon très décontractée, les médias américains soupçonnent une mise en scène de la Maison-Blanche pour redonner une image de "Madame Tout-le-monde" à la First lady.

Il faut effectivement regarder les photos avec attention pour reconnaître Michelle Obama dans les allées du supermarché Target d'Alexandria, dans la banlieue de Washington. Celle que l'on a plutôt l'habitude de voir dans des tenues élégantes très étudiées, apparaît en effet avec un simple tee-shirt vert sous une chemise à fleurs, coiffée d'une casquette de base-ball grise et cachée derrière une paire de lunettes. La First lady pousse même un chariot et porte deux sacs de supermarché, comme tout un chacun.

michelle obama incognito au supermarché capture CBS 930620

© CAPTURE D'ECRAN CBS

Mais certains observateurs américains ont aussitôt crié à l'imposture. Selon eux, il ne s'agit que d'une habile opération de communication destinée à contrer les critiques sur les goûts luxueux de Michelle Obama. De là à y voir les prémices de la campagne de son mari pour sa réélection en 2012, il n'y a qu'un pas.

Parmi les critiques les plus entendues, certains s'interrogent sur la présence opportune d'un photographe d'une grande agence de presse. "La First lady Michelle Obama faisant ses courses chez Target avec un photographe [de l'agence Associated Press] dans son sillage... planifié ? Je pense", a ainsi twitté le commentateur Sean Hannity de la chaîne conservatrice Fox News.

A la Maison-Blanche et chez AP, on se refuse à commenter cette "coïncidence". "Tout ce que je peux dire, c'est que c'est le résultat d'un bon travail de source de la part" du photographe, s'est bornée à dire un porte-parole d'AP. Du côté de la présidence, on assure qu'il n'est "pas inhabituel que la First lady sorte faire quelques commissions, mange au restaurant ou profite d'une quelque autre façon de la ville en dehors des murs de la Maison-Blanche".