Michelle Obama contre les ados affamés

  • A
  • A
Michelle Obama contre les ados affamés
@ EUROPE 1
Partagez sur :

LES HISTOIRES D'@ - Des lycéens protestent, dans une vidéo, contre le programme anti-obésité.

Ils ont faim, ils crèvent la dalle même, et visiblement ça les met de mauvaise humeur. Au pays du burger et des maxi-sodas, des adolescents américains n’en peuvent plus du programme « New school lunch » lancé par Michelle Obama, une First lady en campagne contre l’obésité infantile et pour la réélection de son mari. La réforme de la cantine effective depuis la rentrée ? Ces lycéens du Kansas sont contre et ils ont décidé de le faire savoir en vidéo, sur YouTube. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le clip est sobrement intitulé « We are hungry », « nous avons faim ». Les enfants ailleurs dans le monde qui ont vraiment faim apprécieraient sans doute… s’ils avaient un ordinateur pour regarder cette vidéo.

L’acteur principal est un lycéen tendance Biactol. Callahan Grund a 16 ans, il joue dans l’équipe de football américain de son établissement. Et pour lui, le compte n’y est pas côté calories : « l’année dernière, on avait six nuggets de poulet, cette année seulement trois ». Et les escalopes de porc panées ? Et bien elles aussi, elles sont « plus petites que l’année dernière ».

Callahan Grund et ses camarades affamés se sont donc mis en scène dans les couloirs de leur lycée, avec la complicité de deux professeures, tombant comme des mouches, la glycémie dans les chaussettes. Leur clip, qui a déjà été visionné plus d’un demi-millions de fois, se termine sobrement l’évacuation du lycéen dans une ambulance.

Michelle Obama, dans le rôle de la mom-in-chief, a pourtant des arguments. C’est pour le bien de tous les petits Américains qu’elle a lancé ce programme sur l’obésité. Parce que manger des fruits et des légumes, ça aide après pour faire ses devoirs et réussir ses contrôles, explique-t-elle face caméra dans une autre vidéo.

La réforme de la cantine prévoit donc que soient servis des aliments plus variés, des légumes et des fruits en plus grande quantité, en limitant au passage les féculents. Et la viande ? C’est 50 grammes par jour et pas plus de 350 grammes par semaine. Trop peu, estime Linda O’Connor, la prof d’anglais, qui rappelle que ses élèves font souvent du sport en plus des cours.

Les lycéens du Kansas ont fait leur calcul : un adolescent en pleine croissance a besoin de 2.000 à 5.000 calories par jour. Or, les déjeuners « nouvelle formule » n’apportent que 700 à 850 calories. On pourrait leur objecter que c’est donc par REPAS, pas sur l’ensemble de la journée. Et qu’en France, on estime qu’un ado a besoin de 3.000 calories par jour, PAS 5.000. « Tous les lycéens ne sont pas joueurs de football américain », fait remarquer de son côté la responsable nutrition de leur lycée au Kansas.