MH17 : l’ONU exige un accès libre au site du crash

  • A
  • A
MH17 : l’ONU exige un accès libre au site du crash
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Conseil de sécurité réclame un accès total au site où le vol MH17 s'est écrasé.

L’INFO. Réuni lundi, le Conseil de sécurité a adopté une résolution réclamant des séparatistes pro-russes qu'ils permettent un accès libre et sécurisé au site du crash du vol MH17, qu'ils protègent "l'intégrité" du site et cessent les hostilités dans cette zone.

>> A LIRE AUSSI - Ukraine : "j'ai cru que l’avion allait tomber sur ma maison"

Le texte, mis au point par l'Australie et coparrainé par 23 pays, dont la France, "condamne dans les termes les plus forts possibles" l'attaque qui a abattu l'avion dans l'est de l'Ukraine et réclame que les responsables rendent des comptes. L’ONU appelle aussi tous les Etats à coopérer pleinement à la recherche des responsabilités.