MH 17 : des corps sont toujours sur les lieux du crash

  • A
  • A
MH 17 : des corps sont toujours sur les lieux du crash
Le site du crash a été contrôlé par les rebelles pro-russes@ Reuters
Partagez sur :

Plus d'une semaine après le crash de l'avion de Malaysia Airlines, des dépouilles n'ont toujours pas été évacuées, affirme le Premier ministre australien.

L'INFO. L'image fait froid dans le dos. Selon le Premier ministre australien, des restes de corps se trouvent toujours sur le site du crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, plus d'une semaine après la catastrophe qui a fait 298 morts dans l'est de l'Ukraine.

L'Australie montre les crocs. "De toute évidence, il y a des corps qui n'ont pas été récupérés sur le site. Et c'est la présence de ces corps qui fait qu'il est plus important que jamais qu'une mission internationale soit déployée sur ce site", a déclaré Tony Abbott, qui a précisé que l'implication de l'Australie dans cette région était strictement humanitaire. L'avion, probablement abattu par un missile le 17 juillet transportait une majorité de Néerlandais, mais également 28 Australiens et neuf résidents permanents en Australie.

>> LIRE AUSSI - Les Pays-Bas accueillent les premiers morts

"Il s'agit, je le souligne, d'une mission humanitaire", a continué le Premier ministre. "D'autres peuvent s'impliquer, s'ils le désirent, dans la politique en Europe centrale. Notre objectif à nous est d'identifier nos morts et de les rapatrier", a-t-il affirmé. Le Premier ministre a souligné que plus le temps passait, plus les corps risquaient de se détériorer et de subir des interférences. Selon lui, les dépouilles doivent être récupérées "le plus vite qu'il soit humainement possible".

Une mission internationale. 190 policiers australiens doivent se rendre en Ukraine, accompagnés de quelques membres de la Force de défense australienne pour prendre part à la mission internationale, qui va tenter de préserver le site dont l'accès a été rendu impossible par des rebelles pendant plusieurs jours.