Meziche, le recruteur d’Al-Qaïda

  • A
  • A
Meziche, le recruteur d’Al-Qaïda
Meziche, recruteur pour Al-Qaïda, est toujours détenu par les autorités pakistanaises.@ MAXPPP
Partagez sur :

PORTRAIT - Ce Franco-Algérien arrêté au Pakistan pourrait être expulsé vers la France.

Il est l’un des hommes-clés du dispositif d’Al-Qaïda. Naamen Meziche, un Franco-Algérien, a été arrêté le 28 mai 2012 au Pakistan, en même temps que les trois apprentis djihadistes français qui viennent d’être expulsés vers l’Hexagone et gardés à vue. Lui aussi pourrait être expulsé vers la France, où une enquête est en cours.

entraînement au dhijad

© REUTERS

Un recruteur pour Al-Qaïda. Âgé d’une quarantaine d’années, Naamen Meziche est considéré par les services de renseignement occidentaux comme un cadre historique d’Al-Qaïda. Son rôle : recruter des apprentis djihadistes pour commettre des attentats sur le sol européen. C’est d’ailleurs sans doute pour cela qu’il se trouvait avec les trois jeunes Français au Pakistan en mai dernier. Venu les chercher jusqu’au Balouchistan, il voulait probablement les conduire vers des camps d’entraînement.

>> Pakistan : trois djihadistes français expulsés

La cellule de Hambourg. Né à Paris, Naamen Meziche a des liens avec l’Allemagne, où il a été plusieurs fois arrêté, sans être inculpé ni maintenu en détention, indique 20 Minutes. Son nom est notamment associé à la cellule de Hambourg, un groupe auquel appartenaient plusieurs pirates de l’attaque du 11-Septembre. Des enquêteurs ont relevé des contacts téléphoniques entre  Naamen Meziche et Mohammed Atta, le pilote du premier avion qui s’est écrasé dans les tours du World Trade Center à New York. A Hambourg, le cadre d’Al-Qaïda recrutait des djihadistes via la mosquée Al-Qods, fermée depuis par les autorités, selon le site spécialisé The Long War Journal.

En lien avec des djihadistes. Les enquêtes sur Naamen Meziche ont aussi révélé ses liens avec Younis al-Mauritani, un autre cadre d’Al-Qaïda, organisateur d’attentats déjoués en Europe en 2010. Son beau-père a, quant à lui, recruté les jeunes kamikazes ayant commis les attentats de Casablanca en 2003.