Mexique : le chef du sanguinaire cartel des Zetas arrêté

  • A
  • A
Mexique : le chef du sanguinaire cartel des Zetas arrêté
La maison où a été arrêté le chef des Zetas, au Mexique.@ Julio Cesar Aguilar / AFP
Partagez sur :

Quelques jours après l'arrestation d'un autre chef de cartel, les autorités mexicaines ont annoncé avoir capturé le chef des Zetas, "Z-42". 

Sa tête était mise à prix pour 5 millions de dollars par les Etats-Unis, et 2 millions par le Mexique. Le terrible chef du cartel mexicain des Zetas, l’un des plus violents du pays, a été capturé mercredi par les forces de sécurité. Omar Trevino, alias "Z-42", est tombé quelques jours après "La Tuta", le dernier leader du cartel des Chevaliers Templiers. Il était à la tête des Zetas, connus pour leur violence redoutable, depuis 2013.

Mexique Zetas - 1280-640

© CAPTURE D'ECRAN DEA.GOV

Trois frères et un cartel. Avant lui, c’est son frère, Miguel Angel Trevino, ou "Z-40", qui dirigeait les Zetas d’une main de fer. Après l’arrestation en juillet 2013 de ce chef à la réputation de grande cruauté, Omar Trevino a pris sa place. Un troisième frère, Jose Trevino Morales a de son côté été jugé en mai dernier par un tribunal du Texas pour avoir investi des millions de dollars issus du trafic de drogue dans des courses de chevaux. 

Quant au cartel des Zetas, spécialisé dans le trafic de drogue mais aussi la traite de migrants, il a été créé entre autres par un certain "El Lazca", abattu par des militaires mexicains en 2012. Si le cartel était à l’origine fondé par des déserteurs des forces de l’élite de l’armée, les frères Trevino ne sont pas issus de ce milieu. Ils ont plutôt fait leurs classes à coups de vols de voitures ou d'extorsion, dès leur jeunesse, écrit El Universal. Ce qui ne les a pas empêchés de gagner une place prééminente au sein du groupe sanguinaire, qui agit principalement dans l’est du Mexique.

Plus de 3.000 morts à eux deux ? Les charges qui pèsent contre les deux frères sont lourdes : d’après les autorités américaines, "Z-42" est responsable de plusieurs enlèvements et de meurtres entre 2005 et 2006 dans la ville de Nuevo Laredo, à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. L’homme est aussi accusé d’être un important fournisseur de cocaïne aux Etats-Unis.

En 2010, Omar Trevino avait indiqué à un informateur que son frère avait tué plus de 2.000 personnes. Lui-même a assuré en avoir abattu plus de 1.000. Tout a pris fin pour lui mercredi, dans une luxueuse demeure de la banlieue industrielle de Monterrey, dans l’Etat de Nuevo Leon, où il a été capturé, sans qu’une seule balle ne soit tirée par les forces mexicaines.

"Avec Omar Trevino, le dernier des leaders solides au sein des Zetas est neutralisé", a commenté un ancien responsable de la DEA, l’agence américaine de lutte anti-drogue. Reste à savoir qui prendra sa place. Avec le risque de voir l’organisation criminelle se scinder en plusieurs groupes qui se mèneraient alors une guerre sans merci.