Mexique : coulée de boue meurtrière

  • A
  • A
Mexique : coulée de boue meurtrière
@ Capture écran El Universal
Partagez sur :

Une dizaine de personnes sont portées disparues dans l'Etat d'Oaxaca, dans le sud-est.

Le Mexique respire un peu mieux mercredi. Les secours continuaient à fouiller la terre et les rochers pour retrouver les onze personnes portées disparues après le glissement de terrain survenu la veille à l'aube à Santa Maria Tlahuitoltepec, dans le sud-est du Mexique.

>>> Les images du jour sur le site El Universal

Aucun mort n'a été confirmé alors que les autorités locales avaient d'abord annoncé une énorme catastrophe dans cette région montagneuse près de Oaxaca. Le gouverneur régional, Ulises Ruiz, avait ainsi déclaré qu'on craignait pour la vie "de 500 à 600 personnes", et "même jusqu'à 1.000", après l'effondrement d'un "pan de colline" "sur 100 à 300 habitations".

Huit enfants et trois adultes

Ulises Ruiz et le président mexicain Felipe Calderon avaient ensuite évoqué un bilan de 7 morts et 100 disparus, avant que le ministre de l'Intérieur Jose Francisco Blake, dépêché sur place, déclare qu'il ne pouvait "confirmer aucun mort". "On a enregistré à titre provisoire 11 disparus, parmi lesquels figureraient huit enfants et trois adultes", a ajouté le ministre.

La disproportion entre les premières annonces et les derniers bilans tient à l'angoisse locale et au principe de précaution, selon le gouverneur. Les habitants du village confirmaient eux aussi le chiffre de 11 disparus, mercredi matin, en fouillant la terre et les rochers qui ont recouvert "quatre maisons au moins", selon eux. Ils n'avaient encore dégagé aucun corps.

Cette vidéo amateur montre l'ampleur des dégâts :

Des routes bloquées

Les secours ont mis longtemps à accéder jusqu'à Santa Maria depuis Oaxaca. La route d'accès était bloquée en trois endroits par d'autres glissements de terrain, a indiqué le gouverneur. Le drame de Santa Maria est survenu alors que des inondations, l'ouragan Karl et la tempête tropicale Matthew ont déjà fait une cinquantaine de morts, des centaines de milliers de sinistrés et des milliards de dollars de dégâts depuis un mois dans le sud-est du Mexique.

L'Etat de Veracruza a déjà été particulièrement touché, avec près de 500.000 sinistrés :

Le pays vit la saison des pluies la plus violente de son histoire, selon le président Calderon, et ses voisins en Amérique centrale déplorent également environ 400 morts depuis mai. Plus au sud, l'effondrement d'un pan de colline a enseveli 20 à 30 personnes lundi soir en Colombie et il n'y a plus d'espoir de retrouver de survivant.