Meurtre du demi-frère de Kim Jong-Un : quatre Nord-Coréens recherchés

  • A
  • A
Meurtre du demi-frère de Kim Jong-Un : quatre Nord-Coréens recherchés
La police malaisienne a déjà arrêté quatre personne dans l'enquête sur l'assassinat de Kim Youg Nam.@ TOSHIFUMI KITAMURA / AFP
Partagez sur :

La police malaisienne a annoncé que, dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du demi-frère de Kim Jong-Un, elle était à la recherche de quatre Nord-Coréens

Après avoir déjà arrêté quatre personnes pour leur rôle supposé dans l'assassinat de Kim Jong-Nam, le demi-frère de Kim Jong-Un tué le 14 février, la police malaisienne dit être à la recherche de quatre autres ressortissants nord-coréens.

Déjà quatre personnes arrêtées, dont un Nord-Coréen.L'homme arrêté vendredi soir était en possession de documents fournis aux travailleurs étrangers qui ont permis de l'identifier comme étant Ri Jong Chol, un Nord-Coréen de 46 ans, a précisé la police dans un communiqué. Cette arrestation portait à quatre le nombre de personnes détenues dans cette affaire. La police interrogeait deux suspectes, l'une détentrice d'un passeport vietnamien (28 ans), l'autre d'un passeport indonésien (25 ans), ainsi que le petit ami de cette dernière, un Malaisien de 26 ans.

Vendredi, un journaliste japonais qui avait rencontré à de nombreuses reprises Kim Jong-Nam rappelait que ce dernier était partisan de réformes dans son pays. Et de rappeler qu'il avait le courage d'exprimer ses opinions.

Les volontés de réforme de Kim Jong-Nam pouvaient le mettre "en danger". "Même si cela le mettait en danger, il voulait faire connaître ses opinions à Pyongyang à travers moi et d'autres médias", a déclaré le journaliste du Tokyo Shimbun, Yoji Gomi, au cours d'une conférence de presse à Tokyo.