Mer de Chine méridionale : Washington va donner deux avions à Manille

  • A
  • A
Mer de Chine méridionale : Washington va donner deux avions à Manille
Les relations entre Washington et Manille sont toujours tendues@ Saul LOEB MANMAN DEJETO / AFP
Partagez sur :

Malgré un climat tendu entre Obama et le président philippin, les États-Unis vont fournir deux avions aux Philippines.

Les États-Unis vont donner deux avions militaires aux Philippines pour aider l'archipel à renforcer ses patrouilles aériennes, dans un contexte de tensions diplomatiques avec Pékin en mer de Chine méridionale, a annoncé mercredi l'armée philippine.

Un soutien stratégique dans un climat de tensions. Les deux "Sherpa", qui étaient jusqu'alors au service des États-Unis, seront livrés à Manille en décembre, a indiqué le porte-parole des gardes-côtes philippins, le commandant Armand Balilo. "Ils vont épauler les gardes-côtes philippins, notamment dans leurs patrouilles", a-t-il dit.

Cette annonce survient deux jours après le froid diplomatique jeté par le président philippin Rodrigo Duterte, qui a traité son homologue américain Barack Obama de "fils de p...". Ce dernier a décidé en réponse d'annuler mardi sa rencontre bilatérale prévue avec le chef d'Etat philippin au sommet de l'Asie du Sud-Est au Laos. Le président philippin a tenté par la suite de s'excuser.

Un contentieux autour d'une île secrète chinoise. Les Philippines, dont l'armée est une des plus faibles d'Asie, sont un allié militaire historique de Washington dans la région. Cette relation est d'autant plus importante que Manille et plusieurs capitales régionales ont un contentieux diplomatique majeur avec Pékin, en mer de Chine méridionale. En plein sommet de l'Asean, les Philippines ont rendu publiques mercredi des photos attestant selon elles d'un plan de construction secret par Pékin d'une île sur le récif de Scarborough, en mer de Chine méridionale, dans une zone revendiquée par Manille.

La Chine dément toute construction sur ce récif dont elle a pris le contrôle en 2012 après un conflit avec la marine philippine. Pékin y a depuis déployé d'immenses filets empêchant les pêcheurs philippins de pénétrer dans la zone.
Le récif de Scarborough revêt aussi pour Washington une importance stratégique car il se situe à quelques centaines de kilomètres seulement de l'île philippine de Luzon, où les forces américaines opèrent sur une base régulière.