Même les ours polaires ont trop froid aux États-Unis

  • A
  • A
Même les ours polaires ont trop froid aux États-Unis
@ REUTERS
Partagez sur :

BRRR - En raison de la vague de froid historique, les ours polaires du zoo ont dû être rentrés dans leurs abris.

Sale temps pour les ours blancs. La plus grande partie du territoire des Etats-Unis et du Canada continue mercredi à grelotter sous l'effet d'une vague de froid historique. A tel point qu'à Chicago, les ours polaires du Lincoln Park Zoo ont dû être rentrés dans leurs abris.

"A l’état sauvage, les ours polaires peuvent supporter des températures très froides mais Anana, 12 ans, n’a pas la couche épaisse de graisse protectrice que les ours développent normalement en se nourrissant de phoques et des carcasses de baleine", raconte CBS sur son site internet.
 

Et les léopards de l'Amour ? De son côté, le zoo de Pittsburgh, où des températures polaires ont aussi été enregistrées, a carrément fermé ses portes. Mais là, les animaux se portent plutôt bien. Les ours polaires sont restés dehors, tout comme les lions et les léopards de l'Amour, dont les ancêtres viennent de Sibérie.

sur le même sujet, sujet,

Les États-Unis victimes d'un "vortex polaire"

EN IMAGES - Les Etats-Unis sous la neige