Megaupload fermé, les internautes en émoi

  • A
  • A
Megaupload fermé, les internautes en émoi
Pas de doute, un seul sujet s'est imposé vendrdi sur les réseaux sociaux : la fermeture de Megaupload.@ TWITTER
Partagez sur :

Les réseaux sociaux sont submergés de réactions après la fermeture de la plate-forme d’hébergement.

Megaupload, c’est fini. La justice américaine a fait fermer cette plate-forme d’hébergement en ligne de fichiers jeudi soir. Plusieurs collectifs de pirates informatiques, dont Anonymous, ont répliqué en bloquant le site du FBI ou encore du ministère de la Justice américain.

Mais cette fermeture ne concerne pas que les seuls "geeks", les passionnés de nouvelles technologies, puisque Megaupload attirait chaque mois plus de 7 millions d’internautes français et sa filiale dédiée au streaming, Megavideo, plus de 3 millions de visiteurs mensuels. Les réactions sont donc nombreuses sur tous les réseaux sociaux.

Le sujet le plus commenté

"Désastre", "tristesse", "catastrophe" : ces mots reviennent en boucle sur Twitter ou Facebook, où les internautes commentent énormément la nouvelle. Ainsi, le hashtag (un mot-clé qui permet d'accéder à tous les messages consacrés à un sujet) #Megaupload domine le classement des sujets les plus populaires sur Twitter depuis une demi-journée.

Chaque minute, une vingtaine de tweets commentent cette information sur la seule partie française du réseau social. Toutes langues confondues, il est tout simplement impossible de lire les messages, tant ils se succèdent à un rythme frénétique. Sur Twitter, Pauline peut en témoigner : "J'arrive au lycée et sa parle ... Megaupload !". Foxylary confirme : "ce matin, même dans le train on parle de la fermeture de #Megaupload".

L’"évènement de l’année" ?

Korben, site spécialisé et dédié aux geeks, qualifie même cette fermeture "d’évènement de l’année". Et Adam Nolastname  de dédier son "Follow Friday" à cette disparition : "#FF à #Megaupload qui nous a quitté... ".

Mais certains ne perdent pas leur humour, tel Julien Rabier, qui rappelle que "Chuck Norris a toujours accès à #megaupload". Ou encore Imnotalone, qui considère que les Mayas avaient tout prévus.

20.01.Capture.twitter.megaupload1.460.80

© TWITTER

"C’est normal de payer les auteurs"

Les réseaux sociaux sont une agora moderne, les internautes qui se félicitent de cette nouvelle sont donc aussi nombreux. Ainsi, Camille Dupuy rappelle qu’il existe des solutions légales qui sont enfin au point.

20.01.Capture.twitter.megaupload5.460.80

© TWITTER

D’autres s’insurgent carrément contre ce flot de réactions désespérées. Sur la page Facebook d’Europe 1, Eric Lanvin rappelle que "c'est normal de payer les droits aux auteurs !". Et Gaufrette Ess de renchérir : "ça serait trop bien que TOUS ces sites soient fermés une fois pour toutes !!! ".

Les utilisateurs légaux se sentent lésés

Au-delà du débat sur le téléchargement illégal, de nombreux internautes s'inquiètent car ils avaient stocké en toute légalité des fichiers personnels sur Megaupload. "Mais que faites-vous des fichiers "légaux" ? J'avais plein de choses de stockées chez eux au cas où mon DD flambe. J'ai tout perdu", regrette Etmesfichiers sur Europe1.fr.

"J'avais la sauvegarde de mes photos persos (mariage et naissances du petit) sur megaupload .... je fais comment ?", renchérit Gerald 78 sur notre site, avant de s'interroger : "les photos sont effacées ou le FBI les gardent ?"