"Medal of Honor" inspiré par l'opération "Ben Laden"

  • A
  • A
"Medal of Honor" inspiré par l'opération "Ben Laden"
Sept membres des Navy Seals ont participé à la réalisation de Medal of Honor.@ Reuters
Partagez sur :

Sept membres de la Navy, qui ont éliminé le chef d'Al-Qaïda, ont collaboré pour un jeu vidéo.

C'est une simple collaboration qui leur a coûté cher. Sept membres des Navy Seals, les forces spéciales américaines qui ont éliminé Oussama Ben Laden en 2011, ont fait l'objet de sanctions administratives pour avoir participé, comme consultants, pour un jeu vidéo et dévoilé des informations classifiées, affirment des responsables américains.

Les sept sous-officiers ont été sanctionnés mercredi pour "manquement au devoir" et "divulgation d'informations classifiées". Ils ont utilisé du matériel militaire, en violation des ordres, et ont travaillé comme consultants pour le développement du jeu vidéo "Medal of Honor", a indiqué une responsable de l'US Navy sous couvert d'anonymat, confirmant une information de CBS.

La perte de la moitié de leur solde pendant 2 mois

"Medal of Honor" est un jeu de tir subjectif (FPS) dont la conception a requis des acteurs jouant le rôle de soldats dont les mouvements ont ensuite été numérisés pour devenir des personnages du jeu. Les sous-officiers "ont reçu une lettre de réprimande et se sont vu retenir la moitié de leur solde pendant deux mois", a-t-elle ajouté.

Selon CBS, les Navy Seals sanctionnés appartiennent à la fameuse Seal Team 6, l'artistocratie des Seals qui a effectué l'opération au cours de laquelle le chef d'Al-Qaïda a été tué le 1er mai 2011, une information que cette responsable s'est refusée à confirmer, s'agissant d'une unité secrète.

>>> A lire : Le mémo sur l'opération "Ben Laden"

medal of honor bandeau 930

© Reuters

Une autre enquête administrative est toujours en cours pour identifier d'éventuelles autres personnes impliquées, selon un autre responsable américain de la Défense. "Nous prenons au sérieux les accords de non-divulgation signés par les Marins et le respect du code de justice militaire", a affirmé dans un communiqué le contre-amiral Garry Bonelli, chef adjoint du commandement des opérations spéciales de la marine (NSW).

Des informations classifiées dans un film ?

L'opération contre Ben Laden donne régulièrement lieu à des polémiques, souvent liées à la divulgation d'informations ou de techniques secrètes. L'administration Obama a ainsi été accusée par les républicains d'avoir divulgué à des fins électorales des informations classifiées aux scénaristes du film "Zero Dark Thirty" de Kathryn Bigelow racontant le raid.

La bande annonce du film :

L'équipe du film avait aussitôt réfuté cela en affirmant que le film ne célébrait en aucun cas l'Administration Obama. Dans le but d'éviter toute polémique politique, le film, d'abord prévu en octobre, sortira aux États-Unis le 19 décembre, soit plus d'un mois après la réélection d'Obama.

>>> A lire : La maison de Ben Laden a été rasée