Maude Versini : la France "n'abandonne personne", promet Hollande

  • A
  • A
Maude Versini : la France "n'abandonne personne", promet Hollande
François Hollande a souligné jeudi, devant la communauté française de Mexico, à propos des "drames conjugaux", que "la France n'abandonne personne", dans une claire allusion à l'affaire Maude Versini.@ Reuters
Partagez sur :

MISE AU POINT - Une allusion claire du président français à Maude Versini, dont les enfants sont retenus par leur père au Mexique.

"Drames conjugaux". "La France doit défendre tous les Français, où qu'il soit". François Hollande a souligné jeudi, devant la communauté française de Mexico, à propos des "drames conjugaux", que "la France n'abandonne personne", dans une claire allusion à l'affaire Maude Versini, dont les enfants sont retenus par leur père au Mexique.

"Il peut y avoir des ressortissants français qui, à la suite de séparations, de drames conjugaux, peuvent être séparés. Sachez bien que la France sera toujours à vos côtés, qu'elle n'abandonne personne, aucun ressortissant", a le chef de l’État. "Nous le devons en tant que citoyen du même pays", a-t-il renchéri.

Une réponse à Valérie Trierweiler. Dans ce dossier complexe, une voix s'est fait entendre mercredi : celle de Valérie Trierweiler. Un soutien apprécié par Maude Versini, invitée d'Europe 1 jeudi matin :



Maude Versini : "Valérie Trierweiler m’a...par Europe1fr

Mais l'affaire reste complexe. L'affaire est délicate car Arturo Montiel, le père des enfants, est un proche du président mexicain Enrique Peña Nieto, auquel il est apparenté et dont il a été le mentor politique au début de sa carrière. Laurent Fabius, qui accompagne François Hollande, avait déjà abordé cette "situation très délicate" avec les journalistes accompagnant la délégation française. "La situation est très difficile sur le plan humain. Chacun comprend les problèmes lourds que cela pose pour une mère d'être séparée de ses enfants", a déclaré le ministre français des Affaires étrangères. "Nous faisons confiance à la justice mexicaine mais en même temps nous souhaitons évidemment qu'une solution humaine soit trouvée", a-t-il souligné

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

TWEET - Valérie Trierweiler s’invite au voyage de Hollande au Mexique

LA PHRASE - Au Mexique, Hollande parle avec "el corazón"