Massacres d'Arméniens : Ankara n’apprécie pas le message d'Obama

  • A
  • A
Massacres d'Arméniens : Ankara n’apprécie pas le message d'Obama
Partagez sur :

Le premier communiqué de Barack Obama publié à l'occasion des commémorations de ces massacres d’Arméniens commis entre 1915 et 1917 a été jugé "inacceptable" par la Turquie, bien qu’il avait pris soin de ne pas utiliser le mot de génocide.

Le président américain a préféré parler « d’atrocités » plutôt qu’utiliser le terme génocide dans son premier communiqué publié à l'occasion des commémorations de ces massacres d’Arméniens commis entre 1915 et 1917.

Lorsqu'il était encore candidat à la Maison blanche, le président américain avait parlé de génocide, terme utilisé par les Arméniens mais rejeté par la Turquie. Malgré cette précaution nouvelle dans son vocabulaire, il a souligné que sa position n'avait pas changé depuis son investiture en janvier.

Le ministère des Affaires étrangères turc a jugé "inacceptables" certaines parties du message communiqué. Il a également déploré le fait que le message d'Obama ne mentionne pas "les centaines de milliers de Turcs" tués dans les combats entre Turcs et Arméniens pendant ces années-là. Il s'est en revanche réjoui du soutien d'Obama aux efforts actuels de rapprochement entre Turquie et Arménie.