Maroc : victoire des islamistes modérés

  • A
  • A
Maroc : victoire des islamistes modérés
Abdelilah Benkirane, le chef du Parti justice et libertés, est le grand vainqueur des élections législatives au Maroc.@ REUTERS
Partagez sur :

Le Parti justice et développement a remporté 107 sièges et mènera un gouvernement de coalition.

La tendance dégagée samedi s’est confirmée. Les islamistes modérés du Parti justice et développement (PJD) ont remporté les législatives du 25 novembre au Maroc avec 107 sièges sur 395, a annoncé dimanche le ministère marocain de l'Intérieur.

Cette victoire va permettre au roi Mohamed VI de désigner au sein de ce parti, qui comptait 47 députés dans la précédente chambre de 325 membres, le chef de gouvernement qui sera chargé de former un cabinet de coalition.

"On a besoin d'alliances"

Le parti conservateur Istiqlal, de l'actuel Premier ministre Abbas El Fassi, obtient 60 sièges, et celui du Rassemblement national des indépendants (RNI), du ministre de l'Economie et des Finances Salaheddine Mezouar, 52 sièges.

"C'est une victoire franche mais on a besoin d'alliances pour travailler ensemble", a réagi Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD après l'annonce officielle des résultats. "On va attendre la nomination par le roi Mohamed VI d'un chef de gouvernement pour commencer les concertations avec les autres partis politiques", a-t-il ajouté.