Maroc : un couple homosexuel agressé puis arrêté

  • A
  • A
Maroc : un couple homosexuel agressé puis arrêté
@ AFP
Partagez sur :

Si les quatre agresseurs ont, eux aussi, bien été arrêtés, les deux victimes risquent jusqu’à trois ans de prison pour homosexualité.

L’affaire aurait pu passer inaperçue si une vidéo n’avait pas été postée sur YouTube. Au Maroc, deux jeunes hommes, homosexuels, ont été violemment agressés par un groupe de jeunes. Une agression filmée puis diffusée sur les réseaux sociaux quelques semaines plus tard.

Une vidéo insoutenable. Les faits remontent au 9 mars, quand les agresseurs font irruption au domicile de l’une des deux victimes dans la ville de Béni Mellal, dans le centre du Maroc. Les deux hommes, nus, se font rouer de coups et humilier par leurs agresseurs. A la fin de la vidéo, les deux victimes couvertes de sang sont jetées sur la voie publique. Des images, insoutenables, qui ont été vues par des milliers d’internautes.

Rapidement les quatre agresseurs ont été arrêtés. Mais les deux victimes aussi, car le Maroc punit l’homosexualité. L’une des victimes a déjà été jugée et condamnée pour "actes sexuels contre-nature" à quatre mois de prison ferme ainsi qu’à une amende de 45 euros.

L’homme a également été condamné pour "coups et blessures", la légitime défense n’ayant pas été prise en compte. La deuxième victime sera, quant à elle, jugée le 4 avril prochain, en même temps que ses quatre agresseurs.  

Trois ans de prison. La violence de cette agression homophobe et le procès intenté aux deux victimes ont soulevé un tollé dans le milieu associatif marocain. Plusieurs associations réclament l'abrogation de l'article 489 du code pénal selon lequel l'homosexualité est passible de trois ans de prison. L’ONG Mouvement alternatif pour les libertés individuelles (Mali) a, de son côté, exigé la libération des victimes.