Maroc : "j'en veux à tous ces lâches"

  • A
  • A
Maroc : "j'en veux à tous ces lâches"
L'attentat à Marrakech a tué 16 personne@ MaxPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Jean-Claude Sombret, père d'une des victimes de l'attentat, fait part de sa colère.

C'est un père accablé par le chagrin, mais aussi en colère, qui a témoigné jeudi matin sur Europe 1. "J’en veux à tous ces lâches qui croient défendre l’islam, je n’en veux pas au Maroc". Jean-Claude Sombret, le père de Maud, une des victimes de l’attentat du café Argana de Marrakech, qui a fait 16 morts le 28 avril, ne décolère pas.

Il était reçu jeudi, avec les familles des victimes marseillaises, par Jean-Claude Gaudin, le maire de la cité phocéenne. "A 11h51, elle était a l’Argana [le café où a eu lieu l'attentat, ndlr], et elle me laissait un message : "papa tout va bien". Et à 11h58 elle se fait déchiqueter (....) par des malades, qui, croyant défendre l’islam, l’attaquent", a-t-il raconté.

"J’ai besoin de le crier", a dit Jean-Claude Sombret :

Si Jean-Claude Sombret ne sait pas exactement comment les choses se sont passées au moment de l'explosion, il croit "fort probable que [le terroriste] qui est monté à l’étage du café ait dit à ma fille : "pouvez-vous me gardez mes sacs, je vais aux toilettes". C’est un lâche", a-t-il jugé.