Mark Zuckerberg victime d’un hacker

  • A
  • A
Mark Zuckerberg victime d’un hacker
Marl Zuckerberg ne semble pas être à l'abri des pirates.@ REUTERS
Partagez sur :

La page fan Facebook du fondateur du réseau social a été piratée mardi. Embarrassant.

"Que le piratage commence". Voici ce qu’affichait mardi le statut Facebook de la page fan de Mark Zuckerberg. Le compte du jeune milliardaire et PDG du réseau social a été la cible d’un "hacker", un pirate du net, qui n’a pas hésité à laisser un message relativement engagé sur la page de sa "cybervictime".

"Si Facebook a besoin d’argent, au lieu de faire appel aux banques, pourquoi le réseau social ne permet-il pas aux utilisateurs d’investir dans Facebook? Pourquoi ne pas transformer Facebook en un business social tel que l’a défini le Prix Nobel Muhammad Yunus?", s’interroge le pirate, qui propose de fait une refonte du système économique du réseau social.

La page est depuis inaccessible

Le message plein de bonnes intentions du pirate n’a pas été du goût du jeune PDG. Ainsi, mercredi, l’accès à la page fan de Mark Zuckerberg a été suspendu. Le hacker n’aura donc pas réussi à convaincre sa victime de s’éloigner de ses principaux investisseurs, parmi lesquels figurent nombre de sociétés cotées (notamment Goldman Sachs).

Mark Zuckerberg a annoncé il y a quelques jours que son site, fondé en 2004, commencerait à publier des comptes financiers au plus tard d'ici le 30 avril 2012, ce qui peut être interprété comme un premier pas vers une introduction en bourse.

Nombreuses sont les célébrités à avoir été victimes de hackers sur Facebook, y compris en France. Nicolas Sarkozy a par exemple été la cible d’un pirate à deux reprises, dimanche et mardi derniers. Durant quelques minutes, ce dernier s’est fait passer pour le chef de l’Etat, en faisant croire qu’il ne se représenterait pas en 2012.