Mariage royal : Scotland Yard sur les dents

  • A
  • A
Mariage royal : Scotland Yard sur les dents
L'abbaye de Westminster, où aura lieu la cérémonie, sera particulièrement surveillée par la police britannique.@ REUTERS
Partagez sur :

A l’avant-veille du mariage de Kate et William, la police britannique prend ses précautions.

Vendredi, Kate et William s’uniront au cours d’une cérémonie qui n’aura rien d’intime, puisque 2 milliards de téléspectateurs devraient y assister. A Londres, où certains ont déjà planté la tente devant l'abbaye de Westminster, des centaines de milliers de personnes sont attendus le jour J. Parmi eux, des têtes couronnées, des diplomates, des people invités au mariage, dans un grande concentration de personnalités. Face à cette situation, la police britannique a prévu un dispositif des plus musclés.

Scotland Yard a en effet pris toutes les précautions possibles et imaginables. Vendredi, 5.000 policiers seront déployés le long du parcours. Certains seront dans la foule, d’autres postés sur les toits. Juste avant le mariage, des chiens spécialement entraînés inspecteront les lieux. Et pendant la journée, un hélicoptère équipé d’une caméra survolera Londres.

"Les policiers réagiront fermement"

Et les policiers ne feront pas de sentiments "Nous ne pouvons pas interdire les manifestations, ce n’est pas le jour pour ce genre de chose. C’est un mariage royal, et les gens veulent venir à Londres pour célébrer cet événement. Mais s’il y a des personnes qui ont l’intention de commettre des infractions sous couvert de manifester ou autre, eh bien les policiers réagiront fermement", a ainsi prévenu l’inspecteur-chef Jessica Wadsworth au micro d’Europe 1.

Pour minimiser les risques de troubles, une soixantaine de personnes connues de la police ont été interdites de séjour à Londres vendredi. Une organisation islamiste radicale reste tout de même déterminée à manifester. Ce groupe baptisé "Musulmans contre les croisades" prône l’instauration de la charia en Grande-Bretagne, et condamne l’intervention militaire britannique en Afghanistan et en Libye.