Mariage gay : un débat très attendu aux USA

  • A
  • A
Mariage gay : un débat très attendu aux USA
La Cour suprême américaine se penche mardi et mercredi sur la question du mariage gay.@ REUTERS
Partagez sur :

La Cour suprême va examiner la question à partir de mardi. 58% des Américains y sont favorables.

L'audience est attendue dans l'effervescence aux États-Unis. La Cour suprême fédérale débute son examen de la question du mariage homosexuel, actuellement interdit dans les quatre cinquièmes des États, bien que l’opinion publique y soit favorable. La décision est attendue fin juin.

Neuf États l’autorisent. Le mariage entre personnes du même sexe est déjà autorisé dans neuf États. A New York, Farid et George, qui élèvent ensemble des jumeaux, se sont ainsi dit oui en août dernier. "Dans l’État de New York, nous avons les mêmes droits que n’importe quel couple marié avec des enfants mais au niveau fédéral ces droits n’existent pas", confie Farid à Europe 1, expliquant qu’il a "des craintes qui ne [le] quittent jamais, surtout quand on doit se déplacer". Les deux époux dépensent une fortune en avocats et en assurances. Dans le pays, des milliers de couples sont dans la même situation, mariés dans leur État, mais pas au niveau fédéral.

congrès usa droits des homosexuels

© REUTERS

Deux dossiers pour la Cour suprême. Cela pourrait changer si la Cour suprême décide de changer la loi. Mardi, la plus haute juridiction américaine examinera l’interdiction du mariage des couples de même sexe en Californie. Mercredi, les neuf "sages" étudieront cette fois-ci la loi fédérale de Défense du mariage, qui empêche les couples, légalement mariés dans les Etats qui l’autorisent, d’être reconnus au niveau fédéral. Les juges devraient rendre leur décision fin juin.

Le soutien d’Obama. Le président américain  a multiplié les déclarations en faveur du mariage gay ces derniers temps. Lundi, il l’a encore répété sur Twitter : "chaque Américain doit pouvoir épouser la personne qu’il aime".

"Les couples du même sexe devraient avoir le droit de se marier".

Barack Obama n’est pas le seul : à en croire le Washington Post, le débat politique sur le mariage gay serait même "terminé". Même dans le camp républicain, l’idée a fait son chemin et des dizaines de responsables du parti ont pris position en faveur du mariage pour tous. L’opinion publique est elle aussi acquise à la cause. D’après un sondage Washington Post-ABC News rendu public le 18 mars dernier, 58% des Américains y sont favorables.