Mariage gay : l'Eglise anglicane sanctionne sa branche écossaise

  • A
  • A
Mariage gay : l'Eglise anglicane sanctionne sa branche écossaise
Plusieurs mariages homosexuels ont été célébrés dans des églises à Edimbourg ou Glasgow (image d'illustration). @ PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :

Les évêques anglicans ont appliqué à la branche écossaise les mêmes sanctions que celles infligées l'an dernier à l'Église épiscopale américaine.

L'Église anglicane a sanctionné mardi sa branche écossaise, l'Église épiscopale d'Écosse, pour avoir reconnu le mariage entre personnes de même sexe et célébré ce sacrement dans ses églises.

Des mariages homosexuels déjà célébrés. L'Église épiscopale d'Écosse avait voté en juin pour retirer de sa doctrine la phrase stipulant que le mariage est une union "entre un homme et une femme". Depuis, plusieurs mariages homosexuels ont eu lieu dans des églises à Edimbourg ou Glasgow et dans la province de Morray, dans le nord de l'Écosse. L'archevêque de Canterbury Justin Welby a confirmé, lors d'une réunion des dirigeants anglicans à Canterbury (sud-est de l'Angleterre), que les évêques anglicans ont appliqué à la branche écossaise les mêmes sanctions que celles infligées l'an dernier à l'Église épiscopale américaine.

Une "jurisprudence" américaine. "L'évêque Mark Strange, primat de l'Église épiscopale d'Écosse, a annoncé dans son allocution initiale qu'il s'attendait à ce que cela arrive, et qu'il l'acceptait. Il me revenait de décider d'entreprendre des sanctions, et c'est ce qui sera fait, comme je l'avait fait en 2016", a-t-il expliqué. Pour avoir reconnu les mariages homosexuels en 2015, la branche américaine s'était vue empêchée de représenter l'Église anglicane dans les assemblées œcuméniques ou interconfessionnelles pour trois ans. Sa participation au processus de décision sur toutes les questions ayant trait à la doctrine ou au fonctionnement de l'Église anglicane avait également été suspendue.