Marée noire : ils chantent leur colère

  • A
  • A
Marée noire : ils chantent leur colère
@ YOUTUBE
Partagez sur :

Quand le dialogue ne suffit plus, c’est la chanson qui prend le relais pour exprimer le ras-le-bol.

En musique le message passera-t-il plus efficacement ? C’est le pari que fait Drew Landry, un Américain originaire de Lafayette, en Louisiane, pour donner quelques conseils à la commission de la Maison-Blanche en charge de la marée noire, rapporte le site américain Huffington Post.

"On épuise les fonds financiers"

Lors d’une réunion à laquelle certains citoyens américains participaient, Drew Landry a sorti sa guitare pour dire tout ce qu’il pensait de la gestion et du nettoyage de la marée noire. Avant d’interpréter son morceau, l’homme, qui a perdu son travail depuis le mois d’avril, a exprimé sa colère face au coût du nettoyage des côtes pour sa région.

"Je suis volontaire comme des milliers d’autres personnes pour participer au nettoyage, prêtes à travailler gratuitement", explique-t-il, "mais à la place on signe des contrats (avec des sociétés de nettoyage, NDLR) et on épuise les fonds financiers de notre région".

Intitulée Do the right dam thing (Faites le putain de bon choix), la chanson évoque la difficulté pour les habitants de la région, dévastée par le pétrole, à joindre les deux bouts "pour payer les factures"

"Tout le monde est avec vous", a répondu Bob Graham, un des responsables de la commission de la Maison-Blanche, en guise de remerciements à Drew Landry. Et cet Américain n’est pas le seul à avoir choisi la musique pour exprimer son mécontentement face au désastre.

Le groupe Hot 8 Brass, originaire de la Nouvelle-Orléans, a également mis en ligne un clip intitulé "Désolé n’est pas suffisant", dans lequel les membres du groupe soulignent qu’il est temps de changer les choses et que les excuses de BP sont loin de faire l’affaire.

Hot 8 Brass Band, de la Nouvelle Orléans, chante Désolé n’est pas suffisant :