Marée noire : BP a déboursé 1,250 Md

  • A
  • A
Marée noire : BP a déboursé 1,250 Md
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le coût de la catastrophe grimpe, tandis que BP tente de récupérer un maximum de pétrole.

La facture n’a pas fini de s’alourdir. Le groupe britannique BP a annoncé lundi avoir déjà dépensé 1,250 milliard de dollars pour tenter d'endiguer la marée noire du golfe du Mexique. La somme avancée par le groupe ne comprend pas les 360 millions de dollars promis pour la construction d'îles artificielles devant la Louisiane, a-t-il précisé. La compagnie a encore précisé qu'il était trop tôt pour quantifier les coûts totaux de la marée noire, provoquée par l'explosion fin avril de la plate-forme Deepwater Horizon, dans laquelle 11 employés ont trouvé la mort.

Le géant pétrolier a aussi indiqué avoir collecté samedi un total de 10.500 barils après l'installation d'un entonnoir sur la fuite. "L'optimisation (du dispositif) continue et nous espérons une amélioration de la collecte sur les prochains jours, mais il faudra quelques jours encore avant de pouvoir évaluer le succès de cette tentative d'endiguement", indique BP dans son communiqué.

Renforcer le dispositif

Le groupe a confirmé qu'il continuait à travailler à un renforcement du dispositif d'entonnoir, en utilisant les tuyaux et les collecteurs laissés sur place après l'échec d'une tentative de colmatage de la fuite fin mai. Ce renforcement devrait être achevé mi-juin.

Il va tenter aussi de garder durablement cet entonnoir dans les meilleures conditions, en dirigeant le flux de pétrole et de gaz dans une colonne de montée flottant librement jusqu'à 100 mètres environ au dessous du niveau de la mer et reliée par un tuyau flexible à un navire en surface. Ce dispositif devrait permettre selon BP de brancher et débrancher plus efficacement le dispositif en cas d'ouragan. Cette opération devrait être achevée début juillet.

152.000 appels téléphoniques

Le travail continue en attendant sur les deux puits de secours. Le premier a déjà été creusé jusqu'à 3.950 mètres et le second jusqu'à 2.615 mètres. Commencés les 2 et 16 mai, ils ne seront pas achevés avant début et mi-août. BP a précisé que 2.600 bateaux de toutes sortes étaient désormais engagés dans les opérations de nettoyage de la surface, et ils ont récupéré un total de 368.000 barils.

A cette date, 37.000 demandes de dédommagement ont été reçues et plus de 18.000 paiements ont été effectués, pour un total de 48 millions de dollars environ. BP indique avoir reçu plus de 152.000 appels téléphoniques sur ses lignes dédiées.