Marée noire : amende record pour BP

  • A
  • A
Marée noire : amende record pour BP
BP a été condamné à une amende record pour la marée noire dans le golfe du Mexique.@ REUTERS
Partagez sur :

Le pétrolier doit payer 4,5 milliards de dollars d'amende pour la marée noire en Louisiane.

C'est la plus grosse amende pénale de toute l'histoire américaine. Pour la marée noire de 2010 en Louisiane, le géant britannique du pétrole BP va devoir payer 4,5 milliards de dollars, soit 2,7 milliards d'euros, dans le cadre d'un accord à l'amiable passé avec les autorités américaines. Le paiement de cette somme astronomique est "étalé sur une période de six ans", a précisé BP.

>> A lire aussi : Marée noire : la Louisiane reste marquée

cuve BP, essence,

© MAXPPP

Dans le détail, 4 milliards de dollars iront au ministère américain de la Justice, qui abandonne en échange les poursuites pénales fédérales. 525 millions de dollars seront en outre versés à la SEC, le gendarme boursier américain.

Déjà un accord avec les victimes

Dans le cadre de l'accord, BP plaide coupable des accusations de faute professionnelle ou de négligences pour les faits qui se sont produits le 20 avril 2010 sur la plateforme Deepwater Horizon, au large des côtes de la Louisiane. L'explosion de cette plateforme avait fait onze morts et des centaines de millions de litres de pétrole s'étaient déversés dans le golfe du Mexique. Le puits n'avait pu être fermé que quatre mois plus tard.

19.08.Louisiane.BP.pollution.630.420

© REUTERS

Concernant les victimes de la marée noire, BP avait déjà conclu en avril un accord à l'amiable d'un montant de 7,8 milliards de dollars, soit près de 6 milliards d'euros.

Pas à l'abri d'autres plaintes

Le groupe ne devrait pas rencontrer de problème pour pouvoir s'acquitter de son amende. BP a déjà vendu pour plus de 35 milliards de dollars d'actifs, sur un objectif de 38 milliards, et devrait donc absorber sans difficulté une provision supplémentaire pour régler cette amende.

BP n'est pas tiré d'affaire pour autant : l'accord conclu ne le préserve pas de certaines poursuites civiles fédérales, privées ou émanant de certains États.