Manuel Valls à la Une de la presse espagnole

  • A
  • A
Manuel Valls à la Une de la presse espagnole
Né à Barcelone, Manuel Valls n'a jamais vécu dans la métropole catalane, mais il garde des liens forts avec l'Espagne.@ EUROPE1
Partagez sur :

VU D’ESPAGNE - Après avoir célébré la victoire d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris, la presse salue l'arrivée de Manuel Valls à Matignon.

L’INFO. "Charismatique et énergique, le tempérament latin de Valls le situe aux antipodes du style fade et froid de son prédécesseur germanique". Ce jugement sur le nouveau Premier ministre n’est pas celui d’un observateur français mais du quotidien catalan El Periodico, basé à Barcelone.

Si la personnalité de Manuel Valls intéresse particulièrement en Espagne, c’est parce qu’il y est né, le 13 août 1962, dans une maternité de Barcelone. Naturalisé Français à l’âge de 20 ans, après l’élection de François Mitterrand, Manuel Valls a toutefois conservé des liens forts avec le pays de son père. 

valls

Un père peintre. De son père, Xavier Valls, peintre assez célèbre, dont certaines toiles sont exposées au musée de la reine Sophie à Madrid, "extraordinairement cultivé", le nouveau Premier ministre a hérité son "sérieux", écrit le site Teinteresa.es. L’artiste, républicain et catalaniste, mort en 2006, n’a pas fui le franquisme : c’est à la faveur d’une bourse qu’il s’est installé à Paris. La mère de Manuel Valls, Luisangela Galfetti, est quant à elle Suisse italophone. Quand Manuel Valls voit le jour, ses parents étaient déjà installés à Paris, mais passaient à l’époque leurs vacances dans leur maison de Barcelone. C’est dans cette ville qu’il est né, dans une maternité depuis transformée en maison de retraite.

Toutes ses vacances à Barcelone. Quant à la maison familiale des Valls, elle se situe dans le quartier de Horta, familial, plutôt bourgeois mais pas non plus huppé.

Manuel Valls n’a jamais vécu à Barcelone. Mais il y a passé toutes ses vacances, et sa sœur y vit encore, toujours dans le même quartier. Il parle espagnol, catalan et italien. Le nouveau Premier ministre parle italien et espagnol, mais surtout catalan. Quand il est interviewé par des journalistes locaux, il n’a donc pas besoin d’interprète.

Manuel Valls interviewé par les médias catalans : 



Manuel Valls invité du magazine catalàn La...par manuelvalls

En Espagne, Manuel Valls, qui se rend à Barcelone dès qu’il le peut, est bien connu. Son parcours n’est pas passé inaperçu dans la presse catalane, qui s’intéressait à lui dès 1990.



En 2012, lors de sa nomination au ministère de l’Intérieur, le quotidien espagnol El Pais se penchait lui aussi sur ce "Barcelonais" qui avait su se rendre "indispensable", cumulant "clarté, sincérité, sobriété, talent pour communiquer". 

Un supporter du Barça. La presse espagnole met aussi en avant un autre Valls, le cousin de son père, Manuel Valls i Gorina, qui n’est autre que le compositeur de l’hymne du FC Barcelone, "El Cant del Barça".

Un aperçu du "Cant del Barça" :



Pas étonnant donc que Manuel Valls soit un grand supporter du Barça. Il le rappelait encore un an jour pour jour avant sa nomination à Matignon, dans une interview au JDD, avant le match PSG-Barça. Le ministre de l’Intérieur de l’époque expliquait alors qu’il vibrait pour le club catalan, qui "représente quelque chose de très fort", "au-delà du foot".


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

PORTRAIT - Manuel Valls, un ambitieux à Matignon

ESSENTIEL - Ayrault s'en va, Valls arrive

BILAN - Ayrault, le chemin de croix à Matignon

REVUE DE PRESSE - Le remaniement vu de l'étranger