Manifestations : prudence aux voyageurs

  • A
  • A
Manifestations : prudence aux voyageurs
Le Quai d'Orsay appelle les voyageurs français "à faire preuve de la plus grande vigilance".@ MAXPPP
Partagez sur :

Avec "les troubles actuels dans le monde musulman", Paris met en garde ses ressortissants.

En raison des "manifestations dans le monde musulman" et "des troubles actuels dans la région et de leurs possibles évolutions", le Quai d'Orsay a appelé sur son site mercredi les voyageurs français "à faire preuve de la plus grande vigilance".

D'après ce que l'on peut lire sur le site du Quai d'Orsay, ces recommandations concernent une vingtaine de pays parmi lesquels : l'Arabie Saoudite, le Yémen, la Tunisie, le Qatar, le Maroc, le Liban, l'Irak, l'Egypte, les Emirats arabes unis, Bahreïn, l'Algérie, la Gambie, Oman, l'Iran, l'Inde, les Philippines, la Malaisie et encore l'Afghanistan.

>> La liste des pays à risque selon le Quai d'Orsay

"Ne prendre aucun risque et éviter les attroupements"

"Il est fortement recommandé de se tenir éloigné de tout rassemblement, d’éviter d’emprunter les axes traditionnels de manifestations de rue et les alentours de bâtiments sensibles (représentations occidentales, lieux de cultes,…). Si des manifestations sont annoncées en ville ou si se forment des mouvements de foules spontanés, il est vivement conseillé de limiter, autant que possible, les déplacements", indique le Quai d'Orsay sur son site et sur son compte Twitter.





Un SMS pour les Français au Pakistan

Au Pakistan, les ressortissants français ont même reçu un SMS disant : "menaces spécifiques pour la communauté française et intérêts français suite publication ce jour de caricatures par Charlie Hebdo. Vigilance renforcée".

Si vous vous trouvez actuellement à l'étranger ou si vous devez prochainement effectuer un voyage, il est donc recommandé de consulter la fiche de votre pays de destination. Vous y trouverez ainsi les contacts pour d'éventuelles informations complémentaires.

Par précaution, et pour protéger ses expatriés, la France va, par ailleurs, fermer vendredi ses écoles et ses ambassades dans 20 pays par crainte de tensions liées à une flambée de violence dans le monde musulman et à la publication par le magazine Charlie Hebdo de caricatures du prophète Mahomet.