Manifestation monstre en Israël

  • A
  • A
Manifestation monstre en Israël
Des dizaines de milliers de personnes ont de nouveau manifesté hier pour protester contre la cherté de la vie. Ici à be'er Sheba@ REUTERS
Partagez sur :

Des milliers d'Israéliens ont, une nouvelle fois, manifesté samedi contre la cherté de la vie

Pour la première fois, la contestation a touché l'ensemble du pays. Des dizaines de milliers d'Israéliens ont de nouveau manifesté, samedi en divers points d'Israël, pour protester contre la cherté de la vie, attirant ainsi l'attention du gouvernement sur le sérieux de leur mouvement.

70.000 manifestants contre la cherté de la vie

Le week-end dernier déjà, un rassemblement avait mobilisé plus de 250.000 personnes à Tel Aviv, la capitale économique d'Israël, où elles avaient réclamé des réformes socio-économiques. Il s'agissait de la plus importante manifestation de ce type qu'ait connue ce pays de 7,7 millions d'habitants. Dans le passé, les manifestations de cette ampleur étaient en général axées sur les enjeux de la guerre et de la paix.

Samedi, de Haïfa et d'Afula dans le Nord à la station balnéaire d'Eilat dans le Sud, elles avaient pour thème commun la hausse du coût de la vie. Des artistes israéliens en vue accompagnaient les manifestants.

Cette pression publique s'exerce sur le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a annoncé la semaine dernière la mise en place d'un comité d'experts dirigé par l'économiste Manuel Trajtenberg et chargé d'examiner les réponses possibles aux exigences des manifestants.

Des inégalités "intenables"

La crise sociale que traverse le pays peut sembler paradoxale, Israël connaissant l'un des taux de croissance les plus élevés du monde, avec une prévision de 4,8% pour cette année, et un taux de chômage relativement faible de 5,7%. Mais, "les écarts entre riches et pauvres ont (augmenté) et je crois que les gens se sentent vraiment frustrés en ce moment parce qu'ils ont (...) des emplois très honorables mais ne gagnent pas assez pour mener leur vie et élever leurs enfants", a expliqué un manifestant de Beersheba.

Selon un porte-parole de la police, quelque 50.000 manifestants se sont rassemblés samedi, dont 25.000 environ dans la ville portuaire de Haïfa. Les organisateurs et des médias ont fait état de 70.000 manifestants au moins.