Manifestation mondiale pour soutenir l’opposition iranienne

  • A
  • A
Manifestation mondiale pour soutenir l’opposition iranienne
Partagez sur :

En Iran, le camp réformateur a lancé un nouvel appel à la libération des détenus.

Vêtus de vert ou brandissant des drapeaux iraniens, des centaines de personnes se sont rassemblées samedi place du Trocadéro à Paris pour dénoncer "le coup d'Etat électoral" et la répression en Iran.

Les manifestants, en majorité des Iraniens, étaient tous munis d'un portrait, surmonté d'une rose blanche, de Neda, la jeune femme dont la mort filmée en vidéo amateur a fait le tour du monde en faisant le symbole de la contestation et de la répression ayant suivi la présidentielle du 12 juin. Les manifestants parisiens devaient déployer devant la Tour Eiffel une immense pétition en tissu, longue de 2 km, signée par des Iraniens et des personnes de toutes nationalités dans plus de 190 villes du monde.

Organisée dans le cadre d'une journée internationale de soutien à l'opposition en lutte contre le régime de Téhéran, la manifestation visait à "faire entendre la voix du peuple iranien" et "crier au monde que Mahmoud Ahmadinejad n'est pas le président élu", selon le Comité indépendant contre la répression des citoyens iraniens.

Ecoutez l’un des organisateurs de la manifestation parisienne présenter le mouvement à Emilie Bonnaud sur Europe 1 :



En Iran, les chefs de l'opposition iranienne ont demandé samedi aux dignitaires religieux de mettre un terme à la "répression" menée par les autorités depuis les manifestations consécutives à la présidentielle contestée de juin

Le texte, mis en ligne sur le site internet Ghalamnews, juge "illégitime" le gouvernement issu de ces élections contestées. Il dénonce par ailleurs la transformation des services de renseignement iraniens en un outil "flou et terrifiant" destiné à réprimer la population.