Mandela sous assistance respiratoire

  • A
  • A
Mandela sous assistance respiratoire
@ REUTERS
Partagez sur :

L'état de santé de Nelson Mandela s'est aggravé ces cinq derniers jours.

Nelson Mandela, portrait

© REUTERS

Résignée, l'Afrique du Sud s'attendait mercredi soir à apprendre sous peu le décès de son ancien président Nelson Mandela, placé sous assistance respiratoire. Le président Jacob Zuma a fait annoncer l'annulation de son voyage après avoir rendu visite à son illustre prédécesseur à l'hôpital dans la soirée. Or, ses services avaient pourtant confirmé sa présence à ce sommet régional à plusieurs reprises ces dernières heures. Le héros de la lutte contre l'apartheid était "dans un état toujours critique", selon un communiqué de la présidence.

>> EN IMAGES : L'Afrique du Sud au chevet de Mandela.

"Le président Zuma a été informé de la situation par les médecins qui font toujours tout leur possible pour assurer son bien-être", ajoute le texte. L'état de santé de Nelson Mandela s'est aggravé durant le week-end. Il avait été hospitalisé en urgence le 8 juin après une récidive de l'infection pulmonaire qui le tourmente depuis deux ans et demi. Le prix Nobel de la paix 1993 est sous assistance respiratoire, a précisé Napilisi Mandela, un chef de clan venu de sa région natale du Transkei (sud) qui lui a rendu visite à Pretoria mercredi.  "Oui, il utilise des machines pour respirer", a dit le chef traditionnel. "C'est triste, mais c'est tout ce qu'on peut faire."

Les visites se sont multipliées à l'hôpital ces deux derniers jours. D'abord réservées à la famille, elles ont été élargies à des proches, l'ancien médecin de Mandela et des ministres - notamment Nosoviwe Mapisa-Nqakula, la titulaire de la Défense, qui est aussi chargée de la santé des anciens chefs d'Etat.