Manchester : la ville du vivre ensemble découvre les tensions communautaires

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Depuis l'attentat de lundi, la communauté musulmane de Manchester subit des insultes de la part d'autres habitants. La ville est pourtant réputée pour sa tolérance.

REPORTAGE

C'est l'une des tristes conséquences de l'attentat de lundi à Manchester. Cette ville, chantre de la diversité, voit sa communauté musulmane faire face à des réactions totalement inédites, comme des dégradations superficielles de mosquées ou des insultes.

"On n'est pas des kamikazes !". Pour les jeunes musulmans, qui ont été bercé par la tolérance à l'anglo-saxonne, la situation est très difficile à vivre. "On sent vraiment le reproche d'être musulman. On est regardés de travers depuis les attaques", raconte Ziza. "Mon père m'a dit de ne pas porter le foulard islamique, et j'ai dit 'hors de question'. On n'est pas des kamikazes, on n'est pas des terroristes ! On est une belle communauté, et Manchester doit rester magnifique comme ça !", assure la jeune fille.

"Je me dis 'pourquoi j'aurais honte ?'". "Garder la tête haute, il le faut bien", surenchérit Janice, la copine de prière de Ziza. Quitte à entendre des mots très durs. "Oui, j'ai peur. Je ne pouvais pas sortir de chez moi. Mais ma mère m'a dit 'souris ! Continues de porter des vêtements aux couleurs vives et sors !' Et je me suis fait une raison", explique Janice. "Il ne faut pas croire, je suis quand même nerveuse. Mais je me dis 'pourquoi j'aurais honte ?' Je dois sortir aux côtés des Mancuniens"

Les habitants attendent la prière du vendredi pour se recueillir. À Manchester, les prières de rue n'ont jamais été critiquées.