Mali : trois Casques bleus tués et deux blessés par l'explosion d'une mine dans le nord du pays

  • A
  • A
Mali : trois Casques bleus tués et deux blessés par l'explosion d'une mine dans le nord du pays
Les forces nationales et internationales sont régulièrement prises pour cibles au Mali. (Photo d'illustration)@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Trois casques bleus de la mission de l'ONU au Mali ont été tués et deux autres blessés, mardi, par un engin explosif dans le nord du Mali, annonce la Minusma.

Trois Casques bleus de l'ONU au Mali ont été tués jeudi et deux autres blessés, lorsque leur véhicule a heurté "une mine ou un engin explosif improvisé" dans le nord du pays, a indiqué la Mission des Nations unies au Mali (Minusma).

Le véhicule "escortait un convoi logistique". Un véhicule de la mission qui "escortait un convoi logistique" a heurté "une mine ou un engin explosif improvisé" sur l’axe Tessalit-Aguelhok, a déclaré la Minusma dans un communiqué. La nationalité des victimes n'a pas été précisée. "Je condamne avec la dernière énergie de tels actes abjects, ayant pour seul but de déstabiliser le pays et de porter atteinte au processus de paix en cours au Mali", a déclaré le chef de la mission par intérim, Koen Davidse.

Environ 150 Casques bleus tués depuis 2013. Les forces nationales et internationales sont régulièrement prises pour cibles au Mali par les groupes djihadistes armés. Parmi les quinze opérations de maintien de la paix de l'ONU engagées dans le monde, la Minusma est celle qui paie le plus lourd tribut. Environ 150 Casques bleus ont été tués depuis la création de cette force onusienne en 2013.