Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence jeudi soir pour débattre de la situation au Mali, a-t-on appris de sources diplomatiques. La France a demandé cette réunion du Conseil qui se tiendra à partir de 18 heures (heure locale, minuit en France). A l'issue de ces consultations à huis clos, les 15 membres du Conseil pourraient publier une déclaration sur les derniers développements, et notamment les mouvements des groupes armés islamistes dans le centre du pays et leurs affrontements avec l'armée malienne.

Les islamistes armés qui contrôlent le Nord du Mali sont désormais à 20 km de la ville de Mopti, au centre du pays, a-t-on précisé de source diplomatique, au moment où Paris et Bruxelles appellent à accélérer les préparatifs d'une intervention internationale. Des préparatifs sont en cours pour le déploiement d'une force internationale au Mali, approuvé par l'ONU le 20 décembre. Mais ce déploiement est prévu par étapes et sans calendrier précis, aux termes de la résolution de l'ONU. Dès que cette résolution a été adoptée, "nous nous attendions à ce que les islamistes préemptent" la mise en place effective de la force internationale qui devrait prendre plusieurs mois, a noté un diplomate.

L'ONU s'inquiète des affrontements entre l'armée et les islamistes dans le centre du Mali et réitère son appel au dialogue, a déclaré jeudi son porte-parole Martin Nesirky.