Mali : les informateurs de l’armée sont-ils des cibles ?

  • A
  • A
Mali : les informateurs de l’armée sont-ils des cibles ?
Un garçon dans l'ombre derrière un soldat au Mali@ Reuters
Partagez sur :

ENQUÊTE E1 - Une série d’assassinats dans le nord du Mali pose la question de la sécurité de ceux qui aident les armées française et malienne.

L’ENQUÊTE. La répétition du schéma est inquiétante. Ces derniers mois, plusieurs morts troublantes se sont succédé au nord du Mali. Au moment où le ministre de la Défense annonce que l’opération Serval est entrée dans la dernière phase, plusieurs Maliens ont été assassinés chez eux, de nuit, par des inconnus armés qui disparaissent aussitôt. Le point commun des victimes : ils sont soupçonnés de fournir des informations aux militaires français ou maliens sur les activités des djihadistes.

Les informateurs qui aident l’armée française sont-ils devenus les cibles des islamistes qui sont toujours en activité dans le nord du pays ? Ni l’armée française, ni les autorités maliennes ne communiquent à propos de cette question très sensible.

Depuis le début de l’année, l’ONU a relevé au moins 6 assassinats de ce type. Le dernier en date s’est déroulé la semaine dernière. Un homme a été tué par deux hommes venus chez lui à moto. Il était un probable informateur régulier de l’armée. Il avait signalé des explosifs près de l’aéroport de Kidal.

Une stratégie de la peur. Ces meurtres n’ont jamais été revendiqués, ni par les rebelles islamistes du Mujao, ni par Aqmi. Mais ils semblent s’inscrire dans une stratégie globale pour semer la peur au nord du Mali.

Le mois dernier, dans la région de Tombouctou, des hommes en armes ont débarqué sur un marché. Ils ont distribué des tracts, en arabe et en français, menaçant de "punir les traîtres au service des croisés". L’effet immédiat, selon un notable de la ville : certains habitants se sont fait très discrets.

A Kidal, tout le monde a peur de tout le monde, la méfiance règne dans les cercles d’amis. Il y aurait des enlèvements. Et pire encore, des listes circuleraient, avec le nom des prochaines cibles des islamistes.

sujet_scalewidth_460

A VENIR - La guerre du Mali n'est pas finie

L'ACTU - Un soldat français tué au Mali en opération

LA QUESTION - Qui sont les islamistes du Mujao?

L'ACTU POUR LES NULS - Retour sur la guerre au Mali

FACT-CHECKING - L'opération Serval a-t-elle duré trop longtemps ?