Mali : l'armée retrouve les corps de cinq soldats disparus

  • A
  • A
Mali : l'armée retrouve les corps de cinq soldats disparus
Un soldat malien. Image d'illustration.@ PASCAL GUYOT / AFP
Partagez sur :

Les autorités maliennes procèdent actuellement à des autopsies afin de définir les raisons de leurs morts. 

L'armée malienne a annoncé mercredi avoir récupéré les corps de cinq soldats portés disparus depuis une attaque lundi dans la région de Mopti, dans le centre du Mali.

Cause de la mort inconnue. Quatre corps ont été retrouvés mardi et un cinquième mercredi matin dans le secteur de Ténenkou, a affirmé un responsable du service de communication de l'armée. "À ce stade, on ne peut pas préciser la cause de la mort. Nos services examinent encore les dépouilles", a t-il ajouté, sans plus de détails. Ténenkou, à environ 90 kilomètres à l'ouest de Mopti, chef-lieu de région, est située dans le delta intérieur du Niger.

Des corps "rejetés par le fleuve". Un autre responsable militaire avait rapporté dans la nuit de mardi à mercredi la découverte des corps de quatre militaires qui ont été "rejetés par le fleuve". Une enquête a été ouverte pour déterminer "s'ils ont été tués et jetés dans le fleuve ou s'ils sont mort par noyade", a-t-il indiqué.

Ansar Dine à l'origine de l'attaque ? Ces cinq soldats étaient portés disparus depuis l'attaque contre leur position lundi, qui avait été précédée d'une embuscade dimanche contre un convoi de ravitaillement, d'après plusieurs sources militaires maliennes. Une des sources a attribué l'assaut au groupe djihadiste malien Ansar Dine. Ce dernier a revendiqué une précédente attaque meurtrière contre l'armée à Nampala, dans la région de Mopti, le 19 juillet. Selon le bilan officiel, 17 militaires avaient été tués, 37 blessés et 6 portés disparus depuis.