Mali : l'ONU visée par un attentat-suicide

  • A
  • A
Mali : l'ONU visée par un attentat-suicide
Photo d'illustration.
Partagez sur :

Un kamikaze s'est fait exploser près d'une position de la Minusma, dans laquelle figurent des soldats français, sans faire de victime.

Un kamikaze s'est fait exploser dans la nuit de samedi à dimanche près d'une position de la mission de l'ONU au Mali, la Minusma, à Ménaka (nord-est), sans faire d'autre victime, a-t-on appris de sources militaires. Selon le porte-parole de l'état-major de l'armée française, Gilles Jaron, l'attaque "visait un bataillon nigérien de la Minusma" de quelque 500 à 700 hommes, "dans lequel figure uniquement un détachement de liaison et d'appui de 24 soldats français".

Un haut responsable de l'armée malienne avait auparavant affirmé que "le kamikaze visait une position de l'armée française, dans la ville de Ménaka". "Les troupes françaises ont détecté sa présence et dans la précipitation, l'homme a actionné sa ceinture (d'explosifs), se tuant mais sans faire d'autre victime", avait-il ajouté. La ville de Ménaka est située à environ 300 km à l'est de Gao, la plus grande ville du nord du Mali. Au moins deux autres kamikazes, "complices" de celui qui a été tué et qui "apparemment" devaient prendre part à l'attaque, ont pris la fuite, a ajouté la source militaire malienne.