Mali : deux journalistes enlevés à Kidal

  • A
  • A
Mali : deux journalistes enlevés à Kidal
Des soldats au Mali. (photo d'illustration)@ Reuters
Partagez sur :

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de RFI, ont été enlevés samedi à Kidal par un commando.

Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes de RFI, ont été enlevés samedi à Kidal par un commando.

Enlevés en plein reportage. "Ils ont été enlevés il y a environ 30 à 40 minutes par quarte hommes à bord d'une Toyota à Kidal-ville", a déclaré le gouverneur Adama Kamissoko, en marge d'une visite à Bamako. Selon une source gouvernementale malienne, les deux journalistes ont été enlevés sur la route de Tin Essalit au Nord, alors qu'ils venaient de quitter le domicile d'un membre du Mouvement National de Libération de l'Azawad (MNLA), une organisation politique et militaire touarègue active au Nord-Mali. "Ils avaient quitté Bamako mardi pour Kidal, (...) c'est ce que je peux vous dire pour le moment", a ajouté Adama Kamissoko.

L'événement pas revendiqué. Un hélicoptère de la force Serval aurait décollé pour suivre leur trace, rapporte le Journal du Mali. Pour l'heure, l'enlèvement n'a pas été revendiqué. Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué qu'il était en train de procéder à des vérifications de ces informations. Personne n'était pour le moment joignable à RFI pour commenter cette information.

Envoyés au Mali pour une édition spéciale. Les deux journalistes se trouvaient en reportage pour l'opération spéciale de RFI au Mali qui doit se dérouler du 6 au 7 novembre. Ghislaine Dupont et Claude Verlon s'étaient déjà rendus à Kidal lors du premier tour de la récente élection présidentielle.

 Mercredi, les quatre ex-otages français du Niger libérés en début de semaine après trois ans de captivité au Sahel sont rentrés en France, où ils ont été accueillis par le président François Hollande.