Mali : Ansar Dine revendique l'embuscade meurtrière contre les Casques bleus

  • A
  • A
Mali : Ansar Dine revendique l'embuscade meurtrière contre les Casques bleus
Un casque bleu de la Minusma. Image d'illustration.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Dès jeudi, ce groupe djihadiste a revendiqué l'attaque qui a tué cinq casques bleus dans la région de Kidal.

Le groupe djihadiste Ansar Dine a revendiqué jeudi l'attaque de la veille dans le nord-est du Mali qui a fait cinq morts parmi les Casques bleus tchadiens, dans une déclaration d'un de ses responsables.

Des précédents. "Nos moujahidine ont attaqué sur notre terre d'islam de l'Adrar des Ifoghas (région de Kidal) des militaires qui travaillent dans le regroupement international contre nous", a déclaré ce responsable, Nourredine Ag Mohamed. "De nombreux ennemis sont restés couchés pour toujours", a affirmé, sans fournir de bilan chiffré, ce responsable qui a déjà revendiqué de précédentes opérations au nom d'Ansar Dine, dirigé par l'ex-chef rebelle touareg malien devenu islamiste Iyad Ag Ghaly.

Hommage. Cinq Casques bleus tchadiens ont été tués et trois autres grièvement blessés mercredi lors d'une embuscade au nord d'Aguelhok, près de la frontière algérienne, a annoncé jeudi la Mission de l'ONU au Mali (Minusma). Selon une source au sein de la Minusma, le rapatriement des corps des Cinq casques bleus à Bamako est prévu dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils doivent y recevoir dans les prochains jours un hommage lors d'une cérémonie présidée par le chef de la Minusma, Mahamat Saleh Annadif, lui-même tchadien, qui conduira ensuite une délégation de la Mission de l'ONU pour rapatrier les dépouilles à N'Djaména, a-t-on indiqué de même source.