Mais, Arnault pouvait-il devenir belge ?

  • A
  • A
Mais, Arnault pouvait-il devenir belge ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le patron de LVMH a renoncé. Une élue belge s’interroge sur ses motivations.

ACTU. Le patron de LVMH, Bernard Arnault, a annoncé mercredi dans les colonnes du Mondequ’il renonçait à demander la nationalité belge, après avoir, dit-il, "sous-estimé l'impact de [s]a démarche". Mais une membre de la commission de naturalisation souligne que ses chances d'obtenir la nationalité belge étaient de toute façon assez minces.

"Le critère de résidence pas rempli". "Nous ne l’avons pas découragé. Simplement, au cours de nos interviews nous avons expliqué à Monsieur Arnault, une chose : c’est que le critère objectif de résidence n’était pas rempli", explique la députée fédérale belge Karine Lalieux, membre de la commission de naturalisation depuis huit ans. "Monsieur Arnault n’a pas trois de résidence ferme et continue en Belgique", ajoute-t-elle.



Arnault voulait-il vraiment être belge ?par Europe1fr

"Et en même temps, il était clair que nous allions regarder si l’objectif de monsieur Arnault n’était pas une évasion fiscale ou possibilité pour éviter les droits de succession ou autres choses", précise la députée socialiste.

>> A LIRE AUSSI : Devenir belge, pas si simple

"Pas une vraie volonté volonté de devenir belge". L’élue a également indiqué qu’il était vexant de voir des personnalités françaises - telles que Gérard Depardieu ou encore Bernard Arnault - faire la démarche pour devenir belges, avant de renoncer. "On a l’impression que ça n’est pas une volonté profonde de ces personnes de devenir belge", déclare-t-elle, soulignant qu’"on n’avait pas l’impression que Monsieur Arnault avait vraiment la volonté de devenir totalement belge".