Madrid, centre de la jeunesse catholique

  • A
  • A
Madrid, centre de la jeunesse catholique
Les festivités ont débuté dès lundi à Madrid, où les catholiques sont conviés aux Journées mondiale de la jeunesse (JMJ).@ REUTERS
Partagez sur :

Des dizaines de milliers de jeunes se rassemblent mardi en Espagne dans l’attente du pape.

C’est LE rendez-vous incontournable organisé par l’Eglise catholique pour les jeunes chrétiens pratiquants. Les 26e Journées mondiales de la jeunesse débutent mardi à Madrid et devraient attirer plusieurs dizaines de jeunes croyants venu communier avec le pape Benoît XVI jusqu’à dimanche.

Ce dernier n’arrivera sur place que jeudi mais depuis la semaine dernière, Madrid voit fleurir les photos du pape et les drapeaux rouges et blancs du Vatican.

Une logistique digne d’un grand festival

Madrid accueille cette semaine quelques 450.000 personnes et a donc dû mettre en place une logistique d’envergure. Deux autels géants ont aussi été installés au coeur de la ville et sur l'aérodrome militaire de Cuatro Vientos. Quelques 200 confessionnaux ont également été mis en place dans le parc central du Retiro.

De très nombreux points d'information ont été installés, animés par des dizaines de volontaires, en chemise verte estampillée JMJ, avec pour mission d’accueillir les groupes de jeunes, souvent encadrés par des religieuses ou des prêtres. Côté hébergement, les organisateurs ont dû trouver 340.000 places, toutes déjà attribuées à 15 jours de l'événement.

"Fatigués mais très enthousiastes"

Pour ces jeunes catholiques, participer aux JMJ est un moment fort, préparé de longs mois durant. "On est fatigués mais très enthousiastes à l'idée de voir le pape", confie Maria Mendez, une coordinatrice de 37 ans arrivée lundi avec un groupe de 50 jeunes de République dominicaine.

"Pour moi, c'est la première fois", renchérit Daniela, une étudiante italienne de 21 ans venue "pour rencontrer des gens de tant de nationalités avec un point commun, Jésus". Un sentiment que partage Daniel Borba Zanelatto, un Brésilien de 15 ans : "c'est une expérience unique de rencontrer des gens du monde entier, de connaître un pays que tout le monde veut voir et de pouvoir partager le même sentiment, car nous sommes tous catholiques".

Du point de vue comptable, les Italiens sont les plus nombreux : ils seront 80.000, premier contingent devant les 50.000 Français. Au total, environ 300.000 Européens se rendront sur place, ainsi que 88.000 catholiques venus des Amériques, 20.500 d'Asie, 9.500 d'Afrique et 1.300 d'Océanie.