Maddie : un homme activement recherché

  • A
  • A
Maddie : un homme activement recherché
@ MaxPPP
Partagez sur :

Scotland Yard a diffusé le portrait-robot d'un homme aperçu sur les lieux de la disparition de la fillette en 2007.

Scotland Yard ne désarme pas. Six ans après la disparition de la petite Maddie, âgée de 3 ans, au Portugal, la police britannique a lancé une nouvelle offensive médiatique lundi soir pour faire émerger de nouveaux témoignages. Avec un objectif : élucider ce mystère qui passionne bien au-delà des frontières du Royaume-Uni. Pour  y parvenir, Scotland Yard, qui a rouvert l’enquête en juillet dernier, a diffusé deux portraits robots d’un homme qui pourrait être "la clé pour débloquer cette enquête".

>> A LIRE AUSSI : Maddie : retour sur cinq ans d'enquête

Un nouveau timing et une piste écartée. Maddie a disparu entre 20h30, moment où Kate et Gerry McCann ont quitté leur appartement pour aller dîner avec des amis dans un restaurant à 50 mètres, et 22 h, heure à laquelle Kate McCann a découvert que sa fille, qui dormait dans la même chambre que son frère et sa soeur âgés de deux ans, avait disparu. Les enquêteurs de Scotland Yard ont révélé lundi soir avoir reconstitué une nouvelle chronologie des événements du 3 mai 2007, jour de la disparition de Maddie, dans un complexe touristique de Praia da Luz, au sud du Portugal.

En effet, si un suspect portant un enfant dans ses bras, et aperçu à 21h15, a longtemps focaliser l’attention des enquêteurs de la police portugaise, il a été mis de manière "quasi-certaine" hors de cause. Il s’agissait en fait d’un touriste britannique qui venait de récupérer son propre enfant à la crèche. Scotland Yard s’intéresse désormais à un créneau horaire légèrement plus tardif et concentre ses recherches sur des personnes présentes autour de l’appartement des McCann vers 22 heures.  

15.10_parents-maddie_930x62

Des portraits-robots diffusés. Pour raviver la mémoire d’éventuels témoins, deux portraits robots figurant un même homme ont été dévoilés lundi soir dans l’émission Crimewatch, diffusée sur la BBC.  Cet homme a été aperçu le soir de la disparition de Maddie, non loin de l'appartement loué par Gerry et Kate McCann. La police souhaite interroger ce suspect qui a été vu par "deux témoins distincts" aux alentours de 22 heures. Il portait dans ses bras, selon ces témoignages, "un enfant de trois ou quatre ans avec des cheveux blonds et peut-être un pyjama", a précisé Andy Redwood, qui dirige l’enquête.

Un extrait de l'émission Crimewatch :

Ce suspect est décrit comme un homme blanc, âgé d'une trentaine d'années, avec des cheveux châtains courts et rasé de près. "Ce pourrait être l'homme qui a pris Madeleine", a reconnu Andy Redwood. Il "peut être, ou pas, la clé pour débloquer cette enquête. Le localiser et pouvoir lui parler est d'une importance cruciale pour nous", a-t-il jugé.

Différentes hypothèses envisagées. Scotland Yard a évoqué plusieurs pistes au sujet de la disparition de Maddie. "D'après une interprétation des éléments disponibles, il y a toutes les caractéristiques d'un enlèvement planifié", a souligné Andy Redwood. Les ravisseurs pourraient être soient allemands, soit scandinaves. Pour cette raison, les portraits-robots présentés lundi soir ont également vocation à être diffusés aux Pays-Bas et en Allemagne.

25.04_maddie avant apres 5 ans MAXPPP.jpg

© MAXPPP

 Mais la police britannique mentionne aussi  l'hypothèse que la fillette ait pu perturber des cambrioleurs. A l’appui de cette hypothèse, le fait que deux vols avaient eu lieu en avril, le mois précédant la disparition de Maddie, dans l'ensemble d'appartements où se situait celui des McCann.

La police britannique cherche aussi des informations sur plusieurs hommes qui ont été vus à proximité de l'appartement des McCann le jour de la disparition, notamment des démarcheurs pour des associations caritatives.

Une récompense.  Scotland Yard, qui compte désormais sur le public pour faire avancer l'enquête, a promis jusqu'à 20.000 livres de récompense, soit 23.000 euros, à toute personne pouvant fournir des informations menant au(x) ravisseur(s) de la fillette. Mardi matin, les médias britanniques affirment que Scotland Yard a déjà reçu plus de 300 appels et 170 courriels après la diffusion de l’émission.  "On a reçu plusieurs noms pour l'homme aperçu vers 22h00 ce jour-là, a indiqué le rédacteur en chef de l’émission. "Des noms différents mais plusieurs témoins ont également cité un même nom", a-t-il ajouté.

>> A LIRE AUSSI : Les parents de Maddie plein d'espoir