Maddie : Scotland Yard relance l’enquête

  • A
  • A
Maddie : Scotland Yard relance l’enquête
Les enquêteurs de Scotland Yard ont diffusé en avril cette année une photo de la petite Britannique, vieillie par ordinateur, de manière à fournir une simulation de la fillette à l'âge de neuf ans.@ Reuters
Partagez sur :

La police souhaite entendre 38 personnes dans le cadre de la disparition en 2007 de cette Britannique de trois ans.

L’INFO. C’est une affaire qui a bouleversé le Royaume-Uni. Jeudi, elle a connu un nouveau rebondissement. Scotland Yard a annoncé avoir identifié 38 personnes issues de cinq pays qu'elle souhaite entendre dans l'enquête sur la disparition au Portugal en mai 2007 de Madeleine McCann. Cette Britannique de 3 ans n’a plus donné signe de vie depuis son séjour dans l'appartement de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, où la famille McCann passait des vacances. Une demande formelle d’aide a été formulée aux autorités portugaises rapporte The Guardian.

Scotland Yard

© REUTERS

Douze Britanniques vont être entendus. De nouveaux éléments seraient entre les mains des enquêteurs anglais. "Notre enquête a progressé au point où nous avons identifié 38 personnes que nous voulons entendre. Ces personnes sont originaires de plusieurs pays européens et nous sommes maintenant à un stade avancé dans les discussions avec chaque pays", a annoncé la police britannique dans un communiqué.

"Douze de ces personnes sont des Britanniques qui auraient pu se trouver, selon nous, au Portugal au moment où Madeleine a disparu", a ajouté Scotland Yard. Selon la police britannique, il resterait même un espoir de la retrouver vivante. "Nous continuons de penser qu'il y a une possibilité que Madeleine soit en vie", a estimé l'inspecteur en chef Andy Redwood. Selon lui, aucun des suspects ne serait lié à la famille ou aux amis de Madeleine, qui était avec ses parents en vacances à l'époque.

maddie mère 930

© Reuters

Où en était l’enquête ? Sur demande de David Cameron, le Premier ministre, le Royaume-Uni a décidé de lancer sa propre enquête, alors que celle de la police portugaise avait été classée en juillet 2008. Les enquêteurs de Scotland Yard ont diffusé en avril cette année une photo de la petite Britannique, vieillie par ordinateur, de manière à fournir une simulation de la fillette à l'âge de neuf ans.

Depuis plus de deux ans, l’inspecteur en chef Andy Redwood s’est replongé dans les preuves récoltées par la police portugaise et la police du Leicestershire, dans la maison des McCann mais également par les détectives privés engagés par les parents de Maddie. Pour l’instant, il n’y a toujours aucune trace de la petite Madeleine. Ses parents, qui dînaient dans un restaurant non loin lorsque leur petite fille a disparu, sont persuadés qu'elle a été enlevée. Au début de l'affaire, ils avaient été accusés, mis en examen par la justice portugaise avant d'être blanchis.

>>> A lire : ZOOM :Les parents de Maddie "pleins d'espoir"

Comment ont réagi les parents ? Selon un des porte-parole des McCann, les parents accueillent "favorablement" cette demande de la police britannique. Ils considèrent qu’il s’agit d’un "pas en avant afin d’établir ce qu’il s’est réellement passé et espèrent que cela conduira la justice à établir les responsabilités dans cette affaire d’enlèvement".