Maddie : retour sur cinq ans d’enquête

  • A
  • A
Maddie : retour sur cinq ans d’enquête
@ MAXPPP
Partagez sur :

ZOOM - Madeleine McCann est recherchée depuis cinq ans. Aujourd’hui, elle aurait 9 ans.

Près de cinq ans après la mystérieuse disparition de la petite Madeleine McCann au Portugal, le visage de la fillette reste dans toutes les têtes des Européens. Un temps envisagée comme morte, la petite Anglaise surnommée Maddie pourrait être toujours en vie, d’après la police britannique. Europe1.fr revient sur les principaux événements qui ont marqué l’enquête.

La disparition de Maddie. Madeleine McCanne est portée disparu le 3 mai 2007 de l’appartement qu’avaient loué pour les vacances ses parents à Praia da Luz, au Portugal, à quelques jours de son quatrième anniversaire. Ce soir-là, ses parents la couchent avec ses frère et sœur, dans la même chambre, et sortent ensuite dîner non loin de là. A leur retour, ils découvrent que le lit de Maddie est vide et les fenêtres forcées.

250 policiers britanniques et portugais sont mobilisés dans les jours qui suivent la disparition. Des battues sont organisées à proximité du complexe hôtelier. Et la photo de la petite fille est placardée dans tout le pays. Le 9 mai 2007, Interpol lance un avis de recherche mondial.

La mise en cause des parents. Après deux mois d’enquête, les policiers soupçonnent les parents d’être responsables de la disparition de la fillette. La piste du meurtre est envisagée, après l’analyse de traces de sang séché dans l’appartement où la petite Maddie s’est volatilisée.

Le couple est mis en examen le 7 septembre. Mais Kate et Gerry McCann sont laissés en liberté. La police portugaise envisage que les parents de Maddie auraient pu cacher son corps après un accident domestique. Tous deux ne cessent de clamer leur innocence.

Ce n’est que l’année suivante que le directeur de la police judiciaire portugaise reconnaît une précipitation dans leur mise en examen. En juillet 2008, l’affaire est classée et la suspicion des parents levée. Aucune charge n’est finalement retenue contre eux.

La police portugaise incriminée. L’ex-chef de la police de Portimao, qui était en charge de l’enquête de la disparition de la petite Maddie, se voit retirer l’affaire et est limogé en octobre 2007. Deux ans après la disparition de Maddie, ses parents attaquent en diffamation Gonçalo Amara. L'homme affirme dans un livre à charge contre les parents et intitulé "Maddie : l’enquête interdite" que la fillette est morte et que ses parents ont caché son corps. Le policier, qui s'était fait retirer l'affaire, est persuadé que le couple est impliqué dans la disparition de son enfant.

La piste pédophile. Une première piste est évoquée en 2009, lorsque la police découvre qu’un Britannique de 64 ans condamné à plusieurs reprises pour pédophilie vivait, à l’époque de la disparition, près du complexe touristique où Maddie, ses frère et sœur et ses parents passaient des vacances. L’homme, depuis décédé, a affirmé dans une lettre posthume être innocent. Il a toutefois évoqué la possibilité qu’elle ait été enlevée par un gitan.

La piste pédophile est relancée lors que début mai 2011, deux hommes sont incarcérés pour pédophilie. Charles O'Neil et William Lauchlan, considérés comme extrêmement dangereux, se seraient déplacés au Portugal durant les vacances de la famille McCann. Les investigations à ce sujet se poursuivent.

La mobilisation internationale. Très tôt après la disparition de leur fille, les parents de Maddie créent un fonds pour soutenir la recherche. 14.600 euros sont recueillis le premier jour. Une récompense est aussi lancée. Les offres dépassent les quatre millions d’euros.

Pour tenter d’aider les recherches, le 19 mai 2007, le portrait de la petite Madeleine est projeté durant deux minutes sur les écrans géants du stade de Wembley, en Grande-Bretagne devant 90.000 personnes et 500 millions de téléspectateurs.

Maddie toujours en vie ? La police anglaise a demandé mercredi aux autorités portugaises de rouvrir l'enquête sur Maddie, près de cinq ans après sa disparition. Scotland Yard a annoncé avoir "de nouvelles pistes d'enquête", au nombre de 195.  Les policiers britanniques disent penser "sincèrement qu’il est possible qu’elle soit toujours en vie".